Les entreprises produisant des biens ont ouvert 82 000 postes, et les entreprises de construction 49 000.

Les entreprises de services à destination des professionnels et des entreprises ont procédé à 57 000 recrutement. Les sociétés de loisirs et de l’hôtellerie ont effectué 55 000 embauches.

Les autres secteurs pourvoyeurs d’emplois ont été la santé (+ 46 000) et l’industrie (+30 000).

Les petites entreprises de moins de 50 salariés ont été les plus grandes contributrices de la dynamique du marché de l’emploi en mars (+118 000). Les firmes ayant un effectif compris entre 50 et 499 ont été à l’origine de 100 000 créations de postes.

A noter que la statistique ADP de ce mois de mars n’est pas à l’abri d’une vive révision. Le chiffre de février a été significativement corrigé à la baisse de 298 000 à 245 000.

Vendredi doit paraitre le rapport mensuel sur l’emploi du département du Travail des Etat-Unis. La moyenne des estimations des économistes table sur 175 000 créations d’emplois en mars dans le secteur privé, contre 227 000 en février. Le chômage est attendu inchangé à 4,7%.

Une telle tendance conforterait la Fed dans sa volonté de procéder à trois hausses de taux cette année de 0,25%, la première ayant eu lieu en mars.