Nous observons maintenant que la prise de bénéfices entraînée par des valorisations élevés et les inquiétudes concernant la hausse de l'inflation prennent de l'ampleur aux États-Unis et ailleurs. Personne ne peut prétendre avoir la réponse à la question « Où et quand la correction du marché s'arrêtera-t-elle ». Certains investisseurs sont surexposés aux marchés et souffriront de la vente forcée, mais les fondamentaux peuvent reprendre de l'importance.

Les investisseurs devraient être rassurés dans les jours et les semaines à venir par la solidité des bénéfices des sociétés, par les distributions de dividendes et les rachats d'actions que permettent des niveaux élevés de liquidités de l'entreprise. L'inflation devrait augmenter dans les mois à venir, mais pas de façon spectaculaire. Si cette perspective conforte les investisseurs, cela devrait suffire à endiguer la correction des marchés et déclencher un rebond. La pire comportement que pourrait avoir un investisseur à l’heure actuelle est une réaction irréfléchie et incontrôlée.