Espace International

Interview de Matthias Born  : Gérant d'actions européennes et allemandes chez Allianz Global Investors

Matthias Born

Gérant d'actions européennes et allemandes chez Allianz Global Investors

Les secteurs à privilégier sur le marché des actions allemandes : les constructeurs automobiles, les entreprises de chimie et les grands groupes industriels

Publié le 23 Septembre 2013

What do you think about the evolution of the German equities since the beginning of the year?
We have a mixed picture, but generally German equities have again a strong year so far. If we consider the Dax, what means large caps index, there is no a huge difference in the performance with indexes in the others big European countries, United Kingdom or France.
Nevertheless, the midcap index performed much better, about 25% since the beginning of the year. That is much stronger than in United Kingdom and in France.

Que regard portez-vous sur l’évolution des actions allemandes depuis le début de l’année ?
Nous avons un tableau quelque peu contrasté, mais globalement les actions allemandes ont connu une autre année de forte performance. Si nous considérons le Dax, autrement dit l’indice qui suit les grandes capitalisations, on observe une notable différence de performance avec les autres grands indices européennes, notamment au Royaume-Uni et en France.
D’un autre côté, l’indice des moyennes valeurs a beaucoup mieux performé, d’environ 25% depuis le début de l’année. C’est bien plus qu’au Royaume-Uni et qu’en France


What is the currently PE for both segments?
The PE ratio if we consider earnings for next year is 15 for the midcap segment and 12 for the Dax.

Qu’en est-il du ratio cours sur bénéfices pour les deux segments?
Si nous tenons compte des bénéfices futurs sur 12 mois, le PE est de 15 sur le segment des moyennes capitalisations et de 12 sur le Dax.


How do you explain the difference?
First small and mid caps are used to outperform large caps in a phase of more risk taking and economic recovery. Then, large caps indices are more weighted in sectors that are not growing a lot in terms of earnings, like utilities, telecoms, banks sectors. The consensus expect 35% earnings growth for mid caps in Germany and only 11% for the Dax in 2014. These earnings forecast make sense, if the economy picks up from here.

Comment expliquez-vous la différence ?

En premier lieu, les petites et moyennes valeurs ont l’habitude de surperformer les grandes valeurs dans une phase de regain d’appétit pour le risque et de reprise économique.
Ensuite, les indices de grandes capitalisations englobent davantage de secteurs qui ne connaissent pas de forte croissance en termes de bénéfices, comme les services aux collectivités, les télécoms, les banques.
Ainsi, le consensus table sur une progression des bénéfices de 35% pour les moyennes valeurs allemandes et de seulement 14% pour les valeurs du Dax. Ces estimations ont du sens si l’économie continue à se redresser.


To your mind, German indexes growth will be more depended to global recovery than just European recovery?
German indices are usually more linked to recovery in terms of global growth and not so much in terms of domestic growth in Europe. Consequently, if the situation improve in emerging countries, as we expect it, German indices could perform better than the other European peers.

Selon vous, la croissance des indices allemands dépendra davantage de la reprise globale que de la seule reprise européenne ?
Les indices allemands sont généralement plus étroitement liés à la reprise de la croissance globale et pas tellement à la croissance domestique en Europe. En conséquence, si la situation s’améliore dans les pays émergents, comme nous l’espérons, les indices allemands pourraient performer bien plus que les autres grands indices européens.


We need to have earnings recovery to have much bigger performance?
So far, the market appreciated due to multiple expansion but not due to earnings growth. Further appreciation should not be based on higher PE ratios, but on earnings growth. If the next leg upwards is driven by an improving global growth momentum, potential of German equities indices would be bigger.

Pour avoir une bien plus forte performance, une hausse des bénéfices s’impose ?
Jusque là, le marché s’est apprécié en raison d’une expansion des multiples mais non du fait d’une augmentation des bénéfices. Une plus forte appréciation ne devrait pas être basée sur un PE plus élevé mais sur des profits plus importants. Si la révision à la hausse de ces profits est tirée par une amélioration de la croissance globale, le potentiel de rebond des indices des actions allemandes pourrait être bien plus significatif.

What is the main risks for German stocks?
A first risk is related to the global environment. Leading indicators are going up. There are a hopeful signs of recovery in many countries, especially Eurozone shows signs for a recovery from the recession. If this is not unfolding, it is a risk for equity markets, as a recovery scenario is priced in. There could still be a growth problem in emerging countries.
A second risk is related to a fast increase of interest rate in United States because of the monetary policy changing of the Fed which certainly would have impacts in interest rate in Germany.

Quel sont les principaux risques pour les actions allemandes à ce stade ?
Un premier risque est lié à l’environnement global. Les indicateurs sont meilleurs. Il y a des signes de rétablissement encourageants dans de multiples pays, en particulier dans la zone euro. Si cette tendance positive ne se poursuit pas, les marchés actions pourraient être impactés négativement dans la mesure où aujourd’hui un scénario de reprise est intégré. Il pourrait notamment y avoir un problème au niveau des économies des pays émergents.
Un second risque est lié à une brusque montée des taux d’intérêt aux Etats-Unis en raison du changement de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine qui aura certainement des répercussions sur le taux d’intérêt en Allemagne.


What is your asset allocation?
More cyclical sectors are in favor: auto suppliers, chemicals, industrials. We also like globally exposed consumer names.

En quoi consiste votre allocation d’actifs ?
Nous privilégions les secteurs cycliques : les constructeurs automobiles, les entreprises de chimie et les grands industriels. Nous aimons également les sociétés de consommation exposées à l’international.

Propos recueillis par Imen Hazgui

OK, tout accepter
Fermer