Espace International - News, articles, interviews et dossiers

Elis: le marché sévère avec les prévisions du groupe

Publié le 07 Mars 2019

Copyright © 2019 CercleFinance

-

(CercleFinance.com) - Lanterne rouge de l'indice SBF 120, l'action Elis perdait près de 7% de sa valeur à la Bourse de Paris après la publication de comptes 2018 de bonne facture, mais aussi de prévisions jugées timides. L'an passé, le blanchisseur industriel a fait état de chiffres plutôt flatteurs : un CA record de 3,1 milliards d'euros dopé par les acquisitions (dont celle de Berendsen ; + 42,8% en données publiées), la croissance organique (2,6%) se maintenant.

L'EBITDA de 985,6 millions (+ 47,1%) correspond à une marge améliorée de 90 points à 31,5%, et le bénéfice net courant a décollé de plus de 40% à 224,3 millions d'euros. Le cash flow libre est redevenu positif (+ 154 millions environ), maintenant le ratio de dette nette / EBITDA à 3,3 fois. Même si le coupon 2018 a simplement été maintenu à 0,37 euro.En revanche, les perspectives ont été boudées : si la croissance organique est attendue à 3% cette année par la direction, la marge d'EBITDA s'annonce entre 31,2 et 31,6% 'dans un contexte d'inflation des coûts de main d'oeuvre et d'énergie', indique le groupe.

Tout en estimant 'relativement satisfaisante' la croissance organique de 3% anticipée en 2019, Oddo BHF souligne qu'elle 's'explique par la nécessité de passer des hausses de prix dans un contexte d'inflation des frais de personnels et du coût de l'énergie'. D'où une prévision de marge jugée 'plutôt décevante, puisque nous retenions 31,7%', indiquent-ils. 'Si cette révision est décevante, elle reste contenue et ne doit pas éclipser la bonne intégration de Berendsen et notamment la stabilisation (légère hausse au T4) de l'activité au Royaume-Uni', termine Oddo BHF qui, à l'achat sur le dossier, vise 21,5 euros.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

CercleFinance

OK, tout accepter
Fermer