Espace International - News, articles, interviews et dossiers

Droits de douane américains sur certains produits chinois repoussés

Publié le 13 Août 2019

Copyright © 2019 Reuters

Droits de douane américains sur certains produits chinois repoussés

Droits de douane américains sur certains produits chinois repoussés

-

par David Shepardson

WASHINGTON/HONG KONG (Reuters) - Les Etats-Unis reporteront à décembre des droits de douane de 10% sur certains produits chinois importés, dont les téléphones mobiles, les ordinateurs portables et les consoles de jeu vidéo, qui auraient dû s'appliquer le mois prochain, virage soudain d'une ligne de conduite qui se voulait intransigeante dans le conflit commercial qui les opposent à la Chine.

Le décision prise par l'Office du représentant américain au Commerce (USTR) est tombée quelques minutes après que le ministère du Commerce chinois eut annoncé que le vice-Premier ministre Liu He avait eu une conversation téléphonique avec des responsables commerciaux américains.

Ce délai sera un soulagement pour les distributeurs américains.

Même si certains comptaient de toute façon faire le plein d'articles à vendre en fin d'année avant même la date d'origine d'imposition des droits de douane, soit le 1er septembre, certains auraient subi l'impact de ces taxes sur des commandes complémentaires intervenant durant la période des fêtes de fin d'année.

Les autres produits, dont les droits sont repoussés au 15 décembre, sont "les ordinateurs, les consoles de jeu vidéo, certains jouets, les écrans d'ordinateur et certains produits de confection et de la chaussure", explique l'USTR dans un communiqué.

Un autre groupe de produits bénéficiera des mêmes conditions "sur la base d'éléments touchant à la santé, à la sécurité, à la sûreté nationale et d'autres éléments".

Ces annonces sont de nature à apaiser des acteurs économiques qui redoutent que les conflits commerciaux ne viennent donner un coup de frein brutal à la croissance économique mondiale.

Goldman Sachs écrivait dimanche que la peur de voir le conflit commercial sino-américain déboucher sur une récession augmentait, la banque de Wall Street elle-même n'attendant plus d'accord entre les deux pays avant l'élection présidentielle américaine de novembre 2020.

"ÇA VA PEUT-ÊTRE CHANGER"

Le vice-Premier ministre chinois Liu He s'est entretenu avec Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce, et Robert Mnuchin, le secrétaire au Trésor, mardi soir, a dit le ministère du Commerce chinois dans un communiqué.

La Chine a exprimé ses réserves solennelles quant au projet américain d'imposer de nouveaux droits de douane sur des produits chinois à compter du 1er septembre, est-il écrit dans le communiqué, qui ne fait aucune mention des dernières annonces américaines.

"Les deux parties ont convenu de se parler à nouveau au téléphone en l'espace de deux semaines", ajoute le ministère.

Le ministre du Commerce Zhong Shan et Yi Gang, le gouverneur de la Banque populaire de Chine (BPC) ont également participé à l'entretien téléphonique.

Le président Donald Trump avait annoncé le 1er août qu'il imposerait des droits de douane de 10% sur 300 milliards de dollars de produits chinois importés, reprochant à la Chine de ne pas tenir sa promesse d'acheter de plus de produits agricoles américains.

Donald Trump semblait espérer mardi que la situation change de ce point de vue.

"Comme d'habitude, la Chine a dit qu'elle achèterait 'beaucoup' à nos remarquables agriculteurs américains. Pour l'instant, elle n'a pas joint les actes à la parole mais ça va peut-être changer", a tweeté Donald Trump.

LES MARCHÉS LIBÉRÉS

Les Bourses européennes sont nettement repassées dans le vert et Wall Street engrangeait des gains appréciables en réaction à ces différentes annonces, tandis que les rendements obligataires repartaient à la hausse et que l'or, valeur refuge par excellence se repliait à moins de 1.500 dollars l'once. Les cours pétroliers engrangeaient eux plus de 3% de gains

Les valeurs technologiques et industrielles, très sensibles au climat commercial régnant entre Pékin et Washington, ont salué cette évolution.

L'indice des semi-conducteurs de Philadelphie prenait 2,8%. En tête du Dow Jones, Apple bondissait de près de 4,1%, suivi du chimiste Dow (+3,33%) et de Caterpillar (+3,1%).

L'indice S&P des valeurs high tech prenait 1,75%, plus forte hausse sectorielle pour le moment, tandis qu'en Europe, c'étaient les indices des ressources de base et du pétrole et du gaz qui ont fini en tête, avec des gains de 2,1% et 2,0% respectivement.

L'USTR a par la suite publié une liste de 21 pages détaillant les catégories de produits importés chinois qui bénéficieront du report de la date d'imposition des droits de douane.

(Avec Makini Brice et Meg Shen; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

2019-08-13T143227Z_1_LYNXNPEF7C13J_RTROPTP_1_CHINA-RAREEARTHS-USA.JPG urn:newsml:onlinereport.com:20190813:nRTROPT20190813143227LYNXNPEF7C13J DROITS DE DOUANE AMERICAINS SUR CERTAINS PRODUITS CHINOIS REPOUSSÉS OLFRBUS Reuters France Online Report Business News 20190813T143227+0000 20190813T143227+0000

Reuters