Espace International - News, articles, interviews et dossiers

L'Europe recule avec le retour de la prudence sur le commerce

Publié le 08 Novembre 2019

Copyright © 2019 Reuters

L'Europe recule avec le retour de la prudence sur le commerce

L'Europe recule avec le retour de la prudence sur le commerce

-

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert dans le rouge vendredi après cinq séances consécutives de hausse, les interrogations sur le commerce incitant les investisseurs à prendre leurs bénéfices.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,47% à 5.863,2 points vers 09h20 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,39% et à Londres, le FTSE cède 0,47%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,41%, le FTSEurofirst 300 de 0,41% et le Stoxx 600 de 0,44%.

"L'ouverture des marchés est plus prudente alors que nous arrivons au terme d'une semaine largement positive", a résumé Michael Hewson chez CMC Markets.

Le Stoxx 600 affiche pour le moment une hausse d'environ 1,4% sur la semaine, ce qui en ferait la plus forte progression hebdomadaire en un mois. Cette performance est essentiellement à mettre sur le compte de nouvelles encourageantes sur le commerce.

Pékin et Washington se sont mis d'accord pour lever par étapes les taxes supplémentaires qu'ils se sont mutuellement imposées ces derniers mois, a annoncé jeudi le ministère chinois du Commerce, ce qu'un membre de l'administration américaine a confirmé.

La perspective d'une levée des droits de douane suscite toutefois une vive opposition de la part de plusieurs des conseillers de Donald Trump, ont fait savoir plusieurs sources au fait des tractations.

"Il n'y a pas d'accord à l'heure actuelle pour supprimer des droits de douane en vigueur comme condition à un accord de 'phase un'", a déclaré Peter Navarro, le conseiller commercial de la Maison blanche, s'exprimant sur la chaîne de télévision Fox Business.

"Nous devons nous rappeler qu'une grande partie du "rallye" boursier était basée sur des spéculations sur le commerce et les investisseurs prennent des bénéfices (...) La première phase de l'accord suscitait beaucoup d'optimisme mais nous commençons à réaliser que ce n'est pas si simple", commente Craig Erlam chez OANDA.

Du côté de la conjoncture, les exportations allemandes ont enregistré leur plus forte hausse en près de deux ans en septembre, ce qui pourrait apaiser les inquiétudes liées au ralentissement économique de la première économie d'Europe.

VALEURS

En Europe, la séance reste animée par les résultats d'entreprises. Le secteur bancaire accuse l'une des plus fortes baisses en Europe, son indice Stoxx reculant de 1,02%, plombé par les résultats mal accueillis de Crédit agricole (-3,38%) et Natixis (-5,35%).

Spie (-4,80%) est également délaissé après ses résultats, contrairement à Rubis (2,05%), qui prend la tête du SBF 120 après la croissance de 28% de son chiffre d'affaires trimestriel.

Marie Brizard Wine and Spirits bondit de 13,88% après la publication de ses résultats trimestriels et le relèvement de recommandation de Bryan Garnier à "neutre".

Ailleurs en Europe, le groupe de luxe Richemont recule de 4,62% en raison d'un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes.

EN ASIE

Le Nikkei à la Bourse de Tokyo a fini à +0,26% après avoir nettement réduit ses gains en milieu de séance, freiné par les inquiétudes sur le commerce.

En Chine, les indices boursiers ont fini en baisse : le CSI 300 des grandes capitalisations et l'indice composite de Bourse de Shanghai ont reculé chacun de 0,5%.

Au niveau de la conjoncture, le marché a pris connaissance de la baisse moins forte que prévu des exportations chinoises.

A WALL STREET

La Bourse de New York a légèrement réduit ses gains à l'annonce de dissensions au sein de la Maison blanche sur la levée des tarifs douanes sur les produits chinois. Cela n'a pas empêché le Dow Jones (+0,66%) et le S&P-500 (+0,27%) de finir sur des records de clôture.

Du côté des valeurs, on peut noter la performance boursière du fabricant de semi-conducteurs Qualcomm (+6,3%) après ses prévisions trimestrielles meilleures que prévu.

TAUX

Le rendement des Treasuries à 10 ans repart à la baisse après avoir atteint la veille à un plus haut de trois mois, à 1,973%, avec l'amélioration du sentiment de marché. Il recule de deux points de base, autour de 1,9121%.

Dans les premiers échanges en Europe, le 10 ans allemand est stable à -0,25%, proche d'un pic de plus de quatre mois touché la veille.

CHANGES

Peu de variations sur le marché des changes où l'"indice dollar" est stable face à un panier de devises internationales. L'euro est également à l'équilibre, à 1,105 dollar.

PÉTROLE

Les doutes sur le commerce entraînent également les cours du pétrole en territoire négatif: le Brent recule de 0,74% à 61,83 dollars le baril et le brut léger américain lâche 1% à 56,58 dollars.

2019-11-08T093804Z_1_LYNXMPEFA70SA_RTROPTP_1_BRITAIN-EU-MARKETS.JPG urn:newsml:onlinereport.com:20191108:nRTROPT20191108093804LYNXMPEFA70SA LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN BAISSE OLFRBUS Reuters France Online Report Business News 20191108T093804+0000 20191108T093804+0000

Reuters