Espace International - News, articles, interviews et dossiers

ByteDance et Oracle en contradiction sur les termes de l'accord TikTok

Publié le 21 Septembre 2020

Copyright © 2020 Reuters

ByteDance et Oracle en contradiction sur les termes de l'accord TikTok

ByteDance et Oracle en contradiction sur les termes de l'accord TikTok

-

par Echo Wang et Yingzhi Yang

NEW YORK/PEKIN (Reuters) - ByteDance et Oracle ont publié lundi des déclarations contradictoires sur les termes d'un accord qu'ils ont conclu avec la Maison blanche au cours du week-end pour permettre à la très populaire application TikTok de poursuivre ses activités aux Etats-Unis.

Cette contradiction pourrait remettre en question le feu vert que le président américain Donald Trump a donné samedi à cet accord.

Le propriétaire de TikTok, la société chinoise ByteDance, a en effet déclaré lundi qu'il détiendrait 80% de TikTok Global, une société américaine nouvellement créée et qui conservera la plupart des opérations de l'application dans le monde. ByteDance a ajouté que TikTok Global deviendrait ainsi sa filiale.

Oracle a de son côté annoncé que ByteDance n'aurait aucune participation dans TikTok Global. Oracle et Walmart avaient déjà déclaré samedi que la majorité des parts de TikTok serait entre des mains américaines.

ByteDance est engagé dans une course de vitesse pour préserver son application de partage de vidéos, le département américain du Commerce ayant déclaré vendredi qu'il bloquerait les téléchargements et les mises à jour de TikTok (la mise à exécution de cette menace a été suspendue pour laisser le temps aux sociétés impliquées de négocier).

Washington soupçonne en effet l'application de transférer aux autorités chinoises les données de quelque 100 millions d'utilisateurs aux Etats-Unis.

La Maison blanche a pour sa part renvoyé sur une interview donnée par Donald Trump lundi à Fox News, dans laquelle il déclare qu'Oracle et Walmart auront un "contrôle total" sur TikTok.

"Si nous estimons qu'ils n'ont pas de contrôle total, alors nous n'approuverons pas cet accord", a ajouté le président.

Le président des Etats-Unis a signé un décret le 14 août dernier donnant à ByteDance 90 jours pour renoncer à la propriété de TikTok. Le compte-rendu d'Oracle sur l'accord signifierait que ByteDance se conformerait à cet ordre, tandis que le communiqué de ByteDance représenterait un revirement de politique.

La réussite de cet accord permettrait par ailleurs à Donald Trump d'abandonner sa menace de fermer TikTok et ainsi éviter de s'aliéner son armée de jeunes utilisateurs à l'approche des élections du 3 novembre.

(version française Charles Regnier, édité par Henri-Pierre André)

2020-09-21T171436Z_1_LYNXNPEG8K1P3_RTROPTP_1_USA-CHINA-TIKTOK-VALUATION.JPG urn:newsml:onlinereport.com:20200921:nRTROPT20200921171436LYNXNPEG8K1P3 BYTEDANCE ET ORACLE EN CONTRADICTION SUR LES TERMES DE L'ACCORD TIKTOK OLFRBUS Reuters France Online Report Business News 20200921T171436+0000 20200921T171436+0000

Reuters