Espace International - News, articles, interviews et dossiers

Valeo: Cash flow 2021 plombé par les puces, Périllat DG

Publié le 26 Janvier 2022

Copyright © 2022 Reuters

Valeo: Cash flow 2021 plombé par les puces, Périllat DG

Valeo: Cash flow 2021 plombé par les puces, Périllat DG

-

PARIS (Reuters) - Valeo a publié mercredi soir des résultats préliminaires pour 2021 faisant apparaître un free cash flow inférieur aux attentes en raison d'une forte hausse des stocks destinée à faire face aux pénuries de puces et annoncé comme prévu la nomination de Christophe Périllat au poste de directeur général.

L'équipementier automobile, qui devait publier ses résultats annuels le 24 février, a fait état, selon des données non auditées, d'un chiffre d'affaires de 17,3 milliards d'euros, en hausse de 5% et supérieur aux attentes, et d'une marge d'EBITDA de 13,4%, dans le haut de sa fourchette de prévisions.

Il a en revanche annoncé un cash flow libre de 290 millions, inférieur à ses prévisions comprises entre 330 et 550 millions, sous l'effet d'une hausse des stocks de 430 millions d'euros "résultant d'une augmentation volontaire des stocks afin d'approvisionner les clients sans interruption face à la pénurie de semi-conducteurs."

"Dans un contexte difficile de grave pénurie mondiale de composants électroniques, qui a massivement freiné la production automobile en 2021, Valeo a fait preuve d’une forte résilience", a déclaré Christophe Périllat, cité dans un communiqué.

"L'augmentation des stocks mise en oeuvre pour protéger nos clients se résorbera progressivement en 2022, à mesure que les conditions d'approvisionnement s'amélioreront", a-t-il ajouté.

Valeo a indiqué qu'il publierait ses résultats définitifs le 25 février, et non plus le 24, et qu'il accompagnerait cette publication de la présentation de sa stratégie pour 2022-2025 et des projections financières associées.

Conformément au plan de succession du PDG Jacques Aschenbroich, le conseil d'administration de Valeo a décidé de nommer Christophe Périllat directeur général, tandis que Jacques Aschenbroich restera président du conseil pour la durée restante de son mandat d'administrateur, a ajouté l'équipementier dans un autre communiqué.

Le mandat de Jacques Aschenbroich court jusqu'en 2023.

Cette succession à la tête du groupe, et la scission des fonctions de PDG qui l'accompagne, ont été annoncées dès octobre 2020.

Christophe Périllat, 56 ans, entré chez Valeo en 2000, avait été nommé directeur général délégué en mai 2021.

C'est une page qui se tourne pour le groupe puisque Jacques Aschenbroich, 67 ans, président de Valeo depuis 2016, était également son directeur général depuis 2009.

Arrivé en pleine crise de l'automobile, conséquence de l'onde de choc de la faillite de la banque Lehman fin 2008, cet ingénieur, ancien de Saint-Gobain, a recentré Valeo sur son coeur de métier et imprimé un style sobre et rigoureux à la tête du groupe.

Anticipant plusieurs tendances de fond - déclin du diesel, boom de l'électrification - il a renforcé le positionnement de l'équipementier sur plusieurs métiers qui jouissent actuellement d'une forte croissance, comme l'hybride, les aides à la conduite et l'éclairage.

(Gilles Guillaume, édité par Bertrand Boucey)

2022-01-26T200525Z_1_LYNXMPEI0P0YM_RTROPTP_1_VALEO-FRANCE.JPG urn:newsml:onlinereport.com:20220126:nRTROPT20220126200525LYNXMPEI0P0YM VALEO: CASH FLOW 2021 PLOMBÉ PAR LES PUCES, PÉRILLAT DG OLFRBUS Reuters France Online Report Business News 20220126T200525+0000 20220126T200525+0000

Reuters