Espace International - News, articles, interviews et dossiers

Trichet: les spéculateurs testent le système financier

Publié le 06 Mai 2010

Copyright © 2021 Dowjones

- LISBONNE (Dow Jones)--Le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet a déclaré que certains acteurs du marché, qui appartiennent à ce qu'il a qualifié de "côté sombre de la finance", jouent avec le système financier et mettent en péril la stabilité de l'activité économique. "Les innovations financières et le cahier de cotation sont de plus en plus considérés comme une activité plus rentable que les prêts aux entreprises", a indiqué J.-C.Trichet lors d'une conférence à l'université Nova de Lisbonne. "Les CDS, les titres adossés à des actifs et les CDO sont les exemples qui illustrent le mieux ce changement de point de mire". Le patron de la BCE n'a pas directement évoqué les problèmes actuels de la zone euro sur les marchés de la dette, mais a critiqué indirectement les acteurs des marchés qui jouent avec la santé de l'économie. Il a notamment visé les investisseurs qui achètent des CDS sans conserver l'actif sous-jacent, à savoir le plus souvent une obligation, dans leur course aux bénéfices. "En achetant d'abord les CDS, puis en essayant d'affecter le sentiment de marché en prenant des positions courtes sur l'obligation sous-jacente, les investisseurs peuvent réaliser d'importants bénéfices sans changement de la valeur fondamentale de l'entité de référence, et, pire, à son détriment", a souligné J.-C.Trichet. Il a estimé qu'à une innovation financière croissante devaient correspondre des exigences plus strictes en termes d'information en vue d'améliorer la transparence. Il a également préconisé un renforcement des exigences de fonds propres qui croîtraient avec l'exposition au risque, et une attention particulière sur le long terme à la rémunération des banquiers. -Roman Kessler, Dow Jones Newswires

Dowjones