Espace OPCVM - Actualités - Christophe Moulin (BNPP AM) : le contexte reste porteur pour les actions, mais attention aux risques

Espace OPCVM

Actualités

Christophe Moulin (BNPP AM) : le contexte reste porteur pour les actions, mais attention aux risques

AOF - Tous droits réservés.


(AOF) - Christophe Moulin, Responsable des Gestions Multi-Actifs de BNPP AM conserve en ce début du second semestre son scénario central qualifié de « Boucle d?or » fragile du fait d?un environnement actuel caractérisé par une croissance modérée et une inflation contenue. Des conditions économiques « ni trop chaudes, ni trop froides », qui permettent de bénéficier du support des Banques centrales, expliquait-il récemment. La situation reste cependant « fragile » car l?économie se trouve à un stade avancé du cycle.

Christophe Moulin attribue cependant désormais plus de poids aux scénarios alternatifs. Le premier envisage un ralentissement marqué de l'économie mondiale provoqué par une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

Le second est celui d'une surchauffe de l'économie américaine. Si le Responsable des Gestions Multi-Actifs de BNPP AM lui associe un poids plus faible, il ne veut cependant pas l'écarter étant donné la hausse de la composante cyclique de l'inflation et les tensions sur le marché du travail aux Etats-Unis. N'étant pas anticipé par les marchés, un tel scénario serait le plus dommageable, met en garde le gérant. Il serait négatif aussi bien pour les actions, que les obligations.

A l'aune du scénario central, il reste constructif sur les actions pour les deux à trois prochains mois, même si des profits ont été pris en raison de leur hausse récente via l'utilisation d'options. Pour le gestionnaire d'actifs, les actions s'inscrivent dans une tendance volatile légèrement haussière. Il est donc acheteur à la baisse, mais il réduit le risque de marché en cas de rebond excessif.

Christophe Moulin juge qu'il existe une bonne chance de retournement des marchés obligataires américain et européen, qui pourraient rendre de 30 à 40 points de base.

Si le gérant affiche sa volonté de porter ses positions, il utilise seulement la moitié du " risque cible ", le cycle économique étant plus proche de la fin que du début. Il fait aussi appel plus systématiquement depuis la fin 2017 à des protections par le biais d'options - quand le mandat de gestion le permet - car les marchés sont plus fragiles et moins liquides. Pour lui, la chute des marchés au quatrième trimestre 2018 constitue un avertissement.

Christophe Moulin a par ailleurs mis en place depuis un an trois positions présentant des caractéristiques de couverture. Il a ainsi acheté des obligations d'Etat américaines à 5 ans et vendu leurs homologues allemands du fait d'un spread élevé. Si elle a été neutralisée en raison de signaux techniques devenus plus neutres, la conviction fondamentale reste présente.

Il est par ailleurs à l'achat sur le CAC 40 et à la vente sur le Dax. L'Allemagne est en effet le pays le plus ouvert à l'international. Cette position s'inscrit dans le cadre d'un thème de long terme des Gestions Multi-Actifs de BNPP AM : la démondialisation. Pour son responsable, Donald Trump et la hausse des droits de douane ne sont que la partie immergée de l'iceberg. " La Chine a changé de statut et n'est plus un partenaire des Etats-Unis ", explique-t-il, avant d'ajouter qu'il faut s'attendre à des " vagues de tension et d'accalmie ". Cette position limite l'exposition de la société de gestion à une escalade significative des tensions commerciales.

La troisième a le même avantage. Elle consiste à acheter du dollar et à vendre un panier de devises asiatiques à portage peu élevé. Cette dernière caractéristique permet de conserver cette couverture pendant de longue période.

Publié le 12 Juillet 2019 - 16h49

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Liste des actualités