Le groupe pharmaceutique français Sanofi-Aventis et la société américaine de biotechnologies Genzyme seraient toujours en négociations dans la perspective d'un rachat du second par le premier, selon la presse.

D'après des sources proches du dossier citées par le Wall Street Journal, la question du niveau du prix initial proposé par le groupe français poserait la difficulté majeure à la progression des négociations.

L'offre initiale de Sanofi serait de 69 dollars par action, soit au total 18,4 milliards de dollars, ce qui serait estimé comme insuffisant par le groupe américain, a rapporté la presse.

Selon les sources du Wall Street Journal, Genzyme pourrait accepter de laisser Sanofi-Aventis consulter ses comptes si le groupe français proposait autour de 75 dollars par action. Néanmoins, la société américaine pourrait ne pas accepter de se vendre en-dessous de 80 dollars par titre.