Cet accord donne la possibilité au laboratoire français d’examiner les livres de compte de la biotech américaine.

L’accès à des informations détaillées non rendues publiques de la biotech de Cambridge est censé aider à trouver un bon prix d’offre.

Jusque là Sanofi avait proposé un prix de 69 dollars par action (soit un total de 18,5 milliards de dollars) jugé insuffisant par Genzyme.
La biotech estime notamment que son médicament expérimental phare contre la sclérose en plaques est largement sous évalué.

Cet accord est un pas en avant mais ne garantit pas pour autant le succès de l’opération de rachat.

Selon les analystes, il faudra à Sanofi environ deux semaines pour procéder à un examen approfondi des informations financières de la biotech. A l’issue de la vérification, il se pourrait bien que le laboratoire français augmente son offre à 75 dollars par action.

Vers 16h, le 1er groupe pharmaceutique européen gagne près de 1,50%.