Les offres de rachat se multiplient dans le secteur pharmaceutique.

Après l’offre de Roche sur Illumina d’une valeur de 6 ,8 milliards de dollars, GSK, le plus grand laboratoire pharmaceutique britannique, a décidé de lancer une offre pour acquérir la société HGS, une société basée dans le Maryland, créée il y a environ 20 ans.

HGS est spécialisée dans l’isolation des gènes et l’identification de leur fonction pour développer de nouveaux médicaments, notamment contre le lupus (avec un médicament appelé Benlysta, déjà sur le marché), le diabète (avec un médicament appelé Albiglutide, encore en cours d’expérimentation) ou encore certaines maladies du cœur (avec un médicament appelé Darapladi, également en cours d’expérimentation).

GSK et HSG sont partenaires depuis plusieurs années sur un certain nombre de traitements.

HGS a mandaté Goldman Sachs et Crédit Suisse pour l’assister à explorer des pistes  stratégiques, y compris une vente.

GSK a saisi l'occasion pour proposer un prix de rachat de 13 dollars par action à HSG, soit une prime de 81% par rapport au cours de clôture de la société américaine mercredi soir, de 7,17 dollars. Avec 198,5 millions d’actions en circulation, le prix avancé par GSK valoriserait HGS d’un montant de 2,6 milliards de dollars.

Pour autant l’offre a été est jugée trop insatisfaisante par HGS en ce qu'elle ne refléterait pas la valeur inhérente de la société.

La direction de GSK a indiqué être déçue par le refus de HGS dans la mesure où l’offre aurait donné aux investisseurs une "valeur immédiate et assurée supérieure à ce que HGS aurait raisonnablement pu espérer délivrer en tant que société autonome".
GSK espérait aboutir à 200 millions de dollars de synergies de coûts d’ici 2015 et comptait sur cette opération pour stimuler ses bénéfices dès le début de l’année 2013.

Pour certains experts de marché, GSK n’aurait pas dit son dernier mot et pourrait aller jusqu’à augmenter son prix à 15 dollars par action pour ne pas perdre le deal.

Vers 16h, le cours de l'action de GSK sur la bourse de Londres est en hausse de 1,04%.