Eurofins Scientific a annoncé lundi avoir atteint en 2012 avec un an d'avance son objectif de chiffre d'affaires supérieur à un milliard d'euros, pour un résultat d’exploitation de 161 millions. En 2013, il vise un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros et un résultat d'au moins 210 millions.

Après une hausse de 4,7% hier, le titre s'apprécie encore de 1,6% à 163,8 euros, proche d'un nouveau record mardi. Depuis le début de l'année, Eurofins prend 35% et près de 120% sur les 12 derniers mois.

Plusieurs brokers ont relevé leur objectif de cours sur la valeur. « Les résultats 2012 ont dépassé de 11% le consensus », souligne Jefferies, qui réitère son conseil d'achat avec un objectif de cours porté de 140 à 200 euros. Natixis reste neutre sur la valeur mais relève son objectif de cours de 135 à 165 euros. Gilbert Dupont, de son côté, a abaissé sa recommandation d'alléger à vendre. « Après une hausse du cours significative de plus de 75% depuis le début de l'exercice 2013, nous considérons que la valorisation actuelle intègre pleinement les perspectives du groupe à moyen terme », explique-t-il. Selon le courtier, il est difficile à ce stade de mesurer l'impact positif du scandale de la viande de cheval sur les activités du groupe.

Eurofins vise un doublement de son chiffre d'affaires pour atteindre 2 milliards d'euros d'ici 2017. Cet objectif intègre une hypothèse de croissance annuelle de moins de 14%, incluant un objectif de croissance organique de 5% en moyenne par an sur la période, complété par des acquisitions à hauteur d'environ 120 millions d'euros par an.