Vexim a publié lundi un chiffre d’affaires semestriel de 4,9 millions d’euros, en hausse de 93% par rapport au premier semestre 2013. Son produit, le SpineJack, un implant permettant de réparer les fractures vertébrales, a été adopté par de nombreux chirurgiens au cours de la période puisque sur le seul deuxième trimestre , plus de 2 000 exemplaires ont été posés .

Selon le groupe, cette tendance devrait se poursuivre avec le lancement, début juin, d’une nouvelle génération d’implants. « Le récent élargissement du marquage CE du SpineJack® à tous types de fractures vertébrales par compression constitue un atout supplémentaire dans notre stratégie de développement visant à devenir le leader du marché de la chirurgie mini-invasive du dos », commente son directeur général.

Au second semestre, le courtier Invest Securities table sur une croissance similaire. « Nous pensons que le CA 2014 pourrait atteindre 11,5 millions d’euros (…)Pour 2015, tout dépendra du démarrage de la commercialisation aux USA. Le redécollage des ventes cette année là, après le léger ralentissement du taux de croissance en 2014, sera selon nous conditionné par le succès ou non de l'étude comparative de SpineJack vs cyphoplastie, dont les résultats devraient être connus fin 2014 ». Invest Securities maintient par ailleurs sa recommandation d’Achat et son objectif de cours de 13 euros.

Vers 11h00, le titre bondit de 13% à 11,7 euros, sur un marché en hausse de 0,8%.