Selon une source citée par Reuters, le rachat du groupe espagnol Abertis Infraestructuras devrait être bouclé la semaine prochaine. Le tour de table destiné à trouver un financement pour cette opération aurait permis de réunir 6 ou 7 milliards d'euros, d'après cette source.

?Les banques impliquées dans l'opération de financement sont au nombre de 14', a précisé la source de Reuters, ajoutant que les banques étaient principalement basées en Espagne, en Grande-Bretagne, en France et en Italie.

Selon la source de l'agence de presse, La Caixa souhaiterait acquérir une participation de plus de 28% dans Abertis à l'issue du rachat, alors que la société de capital-risque CVC viserait une part légèrement inférieure et ACS (Actividades de Construccion y Servicios) une part d'environ 20%.

Abertis gère notamment des autoroutes en France, en Espagne et au Chili, et c'est le premier actionnaire d'Eutelsat Communications avec 31,4% du capital de l'opérateur de satellites.

La Caixa et ACS détiennent à eux deux près de 55% d'Abertis. L'opération valoriserait Abertis à 25 milliard d'euros, y compris une dette de 13 milliards d'euros, selon le Financial Times.

Ce mardi vers 15h55, le titre Abertis bondissait de 6,71%, à 14,46 euros, à la bourse de Madrid.