Ce vendredi vers 13h45, le titre Eurotunnel abandonnait 3,51%, à 5,19 euros, soit la plus importante baisse sur le SBF 120, alors que le marché parisien reculait de 0,31%, à 2 813 points. Depuis le début de l’année, la valeur a cédé plus de 21%.

Le fonds souverain norvégien, géré par la banque centrale de Norvège, Norges Bank, a relevé sa participation dans l'exploitant du tunnel sous la Manche en faisant l’acquisition d’actions sur le marché. Il a ainsi dépassé le seuil des 5% du capital d’Eurotunnel.

'Le 24 novembre 2011, la Norges Bank a déclaré détenir, d'une part, 5,15% du capital de Groupe Eurotunnel SA et avoir ainsi franchi à la hausse le seuil de 5% du capital, d'autre part 4,48% des droits de vote de Groupe Eurotunnel', a détaillé le groupe.

Cette opération va faire du fonds souverain norvégien le deuxième actionnaire d’Eurotunnel, derrière la banque américaine Goldman Sachs qui détient une participation de plus de 15%.