Le groupe américain AMR a déposé le bilan à la fin du mois de novembre dernier et s’est placé sous le régime des faillites ('Chapitre 11'), après l’échec des négociations avec les pilotes de la compagnie aérienne American Airlines qui voulait réaliser des économies de coûts.

Après ce dépôt de bilan, la maison mère de la compagnie aérienne américaine va être retirée de la cotation de la bourse de New York. Selon l'opérateur boursier New York Stock Exchange (NYSE), l'arrêt de la cotation est prévu pour le 5 janvier prochain, avant l'ouverture du marché.

'Cette décision résulte du fait que [l'action de] la société est désormais tombée sous le prix unitaire minimum standard de Nyse, alors que le prix moyen de clôture de son titre ordinaire a figuré sous 1,0 dollar pendant une période de 30 jours consécutifs', explique l’opérateur boursier.

Ce jeudi, la valeur AMR a terminé en baisse de plus de 5%, à 0,52 dollar, à la bourse de New York qui a clôturé dans le vert.

La compagnie peut continuer de fonctionner pour maintenir ses lignes aériennes et payer ses fournisseurs, mais elle doit obtenir l’accord du juge des faillites en ce qui concerne les paiements importants dans le cadre de son redressement judiciaire.