Le groupe français Altran, spécialisé dans le conseil en innovation et ingénierie avancée, a indiqué qu’il a finalisé la vente de ses filiales Arthur D. Little et Hilson Moran UK. Ces cessions s’inscrivent dans le cadre du plan stratégique d’Altran présenté en octobre dernier.

'Compte tenu des investissements réalisés sur Arthur D. Little depuis son acquisition en 2002 et du prix de vente compris entre 13 et 20 millions d’euros, cette opération de cession représentera une charge comptable nette d’impôt comprise entre 60 et 90 millions d’euros dans les comptes consolidés du groupe Altran, dont 38,6 millions d’euros ont déjà été enregistrés dans les comptes du 1er semestre 2011', détaille Altran.

De façon à 'accompagner la reprise des activités d’Arthur D. Little par les nouveaux actionnaires, Altran met à disposition de la société 1886 Partnership une ligne de financement d’un montant maximum de 15 millions d’euros remboursable au plus tard d’ici fin 2015 et garantie par la marque Arthur D. Little'. Quant à sa filiale britannique Hilson Moran UK, elle a été cédée à un fonds d’investissement et à ses managers pour un montant d’environ 6 millions d’euros.

Selon le PDG d’Altran, Philippe Salle, ces deux cessions illustrent la volonté du groupe de recentrer ses activités vers ses métiers de conseil en innovation et en systèmes d’information et permettent au groupe 'de franchir un cap dans son développement'.

Ce lundi vers 15h, la valeur Altran gagnait 1,71%, à 2,84 euros, dans un marché parisien en progression de 1,16%, à 3 196 points. Sur un an, le titre a abandonné plus de 12%.