Qui a dit qu’un réseau social ne générait pas de revenus ? Pas les entreprises partenaires de Facebook en tout cas.

D’après un rapport du cabinet Deloitte publié mardi, «les acteurs de l'écosystème Facebook ont généré 15,3 milliards d'euros et créé 232 000 emplois (en Europe) en 2011». L’étude, commandée par Facebook, précise qu’«en France, la plateforme est à l’origine de près de 1,9 milliard d’euros d’activité économique et près de 22 000 emplois».

L’entreprise elle-même n’emploie qu’une centaine de personnes en France, pour un chiffre d’affaires estimé à 150 millions d’euros. Mais son impact est beaucoup plus important si l’on tient compte des activités en lien avec l’existence du réseau social : éditeurs de logiciels, développeurs internet, agences média, professionnels du marketing et de la communication.

A elle seule, l' « économie des applications Facebook » aurait généré 213 millions d'euros l'an dernier en France et 2 400 emplois. En effet, d’après le rapport, «des centaines d’entreprises rivalisent aujourd’hui d’inventivité pour créer des applications dans les domaines du jeu, du divertissement ou des services. Plus de 20 millions de ces applications sont installées par les utilisateurs de Facebook, chaque jour dans le monde».

Facebook revendique 800 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 25 millions en France. En novembre, le Wall Street Journal affirmait que l’entreprise, dont la valeur est estimée à 100 milliards de dollars, songeait à se coter en 2012. Une introduction partielle pourrait avoir lieu au printemps aux Etats-Unis.