Plusieurs administrateurs du groupe Veolia Environnement seraient sur le point de demander le départ du PDG de l’entreprise, Antoine Frérot, à l’occasion d’un conseil d'administration du groupe le 29 février prochain, d’après Les Echos.

Ce lundi vers 14h, la valeur Veolia Environnement chutait de 3,66%, à 9,23 euros, soit la plus importante baisse du CAC 40 qui affichait une hausse de 0,91%, à 3 470 points. Sur un an, le titre a perdu plus de 62%.

Selon le quotidien économique, l’ancien ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo ferait partie des successeurs pressentis pour prendre la tête du groupe de services aux collectivités. Parmi les autres noms cités dans la presse comme potentiels successeurs, le directeur général de la Caisse des dépôts (CDC) Augustin de Romanet, l'ex-PDG de la Société générale Daniel Bouton ou encore Jacques Veyrat, ancien dirigeant du groupe Louis Dreyfus.

Henri Proglio, PDG d’EDF et administrateur de Veolia, aurait proposé le 14 février au chef de l'Etat d'organiser une 'offensive visant à convaincre des administrateurs de Veolia de retirer le pouvoir à Antoine Frérot', rapporte Libération.

En décembre dernier, Veolia a annoncé un projet de cession de sa branche transports, notamment dans la perspective de réduire sa dette financière. Cette stratégie serait contestée par certains administrateurs, selon Les Echos. Lors de la publication de ses résultats annuels le 1er mars prochain, l’entreprise devrait annoncer une perte nette autour de 200 millions d'euros en 2011 après avoir passé une provision de 300 millions au titre de sa branche transports, d’après Challenges.