Au titre de son exercice 2011, l’entreprise française Accor a enregistré un résultat d’exploitation en croissance de plus de 32% à périmètre et change constants (+19% en données publiées), à 530 millions d’euros. La marge d’exploitation s’est améliorée à 8,7%, et le chiffre d’affaires a augmenté de 2,5% en données publiées, à 6,1 milliards d’euros. Le groupe souligne que la croissance a été soutenue 'tout au long de l’année sur chacun des segments'.

Accor compte ainsi verser aux actionnaires 1,15 euro par action, dont 0,65 euro de dividende ordinaire au titre en 2011, soit une progression de 4,8%. Les analystes attendaient en moyenne 0,63 euro de dividende ordinaire.

Ce mercredi vers 9h20, la valeur Accor grimpait de 3,91%, à 27,22 euros, dans un marché parisien en progression de 0,20%, à 3 472 points. Sur un an, le titre a reculé de plus de 22%.

D’autre part, Accor a fait savoir qu’il a réduit sa dette nette à 226 millions d’euros au 31 décembre 2011, contre 730 millions d’euros un an auparavant. Cette baisse s’explique notamment par le recentrage du groupe sur l’hôtellerie avec les cessions de Groupe Lucien Barrière et Lenôtre, par la mise en oeuvre du plan de cessions d’actifs immobiliers, et par une forte génération de cash-flow opérationnel, précise Accor.

En termes de perspectives, le groupe hôtelier dit aborder 'l’année 2012 avec confiance', et s’attend à ce que l’activité soit soutenue par certains leviers sur des marchés comme la France, l’Allemagne (calendrier des foires), le Royaume-Uni (Jeux Olympiques), l’Europe de l’Est (Coupe d’Europe de Football), l’Amérique Latine et l’Asie-Pacifique. Par ailleurs, Accor a confirmé son objectif d’ouvrir 40 000 chambres en 2012, après 38 700 l’an dernier.

'Les tendances observées au quatrième trimestre 2011 se sont poursuivies en janvier 2012 avec des RevPAR (Revenu par chambre disponible) stables en Europe et de fortes progressions de chiffre d’affaires dans les pays émergents. Le segment économique en Europe et aux Etats-Unis continue de bénéficier de prix en hausse', a précisé Accor.