Dans un communiqué publié ce lundi, Technip a fait savoir qu’il a remporté un contrat auprès du groupe pétrolier brésilien Petrobras. Les conditions financières de ce contrat n’ont pas été précisées. Il s’agit pour l’entreprise française de fournir des solutions high-tech destinées au 'développement des champs pré-salifères Guara & Luna Nordeste situés dans le Santos Basin, au large du Brésil, à 2 250 mètres de profondeur d’eau'.

Dans le détail, ce contrat porte sur la fabrication de 24 kilomètres de flexibles d’injection de gaz de 6 pouces, conçus pour une pression de 552 bars, précise Technip. Ces flexibles vont servir à 'réinjecter le gaz produit dans le réservoir, afin de respecter les nouvelles normes environnementales brésiliennes'. Les conduites doivent être livrées en deux fois, en 2012 et au premier trimestre 2013.

'Notre réussite dans ce premier appel d’offres pour des risers flexibles d’injection de gaz destinés aux champs pré-salifaires confirme que notre technologie de Voute de Pression Profil Teta est à la pointe pour répondre à de très fortes pressions internes et tensions', a souligné Frédéric Delormel, vice-président exécutif de Technip. 'Cela nous conforte dans notre décision d’investir dans une nouvelle usine de flexibles à Açu (Brésil), qui pourra fabriquer ce type de produits haut de gamme', a-t-il indiqué.

Ce lundi vers 9h40, la valeur Technip reculait de 0,79%, à 80,68 euros, dans un marché parisien en baisse de 1,04%, à 3 430 points. Sur un an, le titre a progressé de plus de 13%.