PagesJaunes confirme son statut de valeur spéculative. Il aura suffi d’un relèvement d’objectif de cours -certes important- de la part de Société Générale pour braquer à nouveau les projecteurs sur le titre. Ce dernier a pris 15% jeudi et poursuit son ascension ce vendredi, à 2,4 euros (+5,2%). Il s'achemine vers une hausse hebdomadaire de 25%.

Dans sa note, SG relève son objectif de cours de 2 euros à 3 euros et confirme sa recommandation d'Achat sur PagesJaunes. Si le risque demeure élevé par rapport à la moyenne du secteur (fort endettement, incertitude sur le refinancement à court-moyen terme), il est compensé par un « potentiel haussier atypique », explique le courtier.

Ainsi, dans un scénario optimiste, l'action pourrait grimper jusqu'à 4,1 euros mais un reflux sur les 2 euros reste possible en cas de contribution plus faible que prévu des annuaires imprimés aux bénéfices. Pour déterminer son objectif de cours, Société Générale a fait la moyenne de ces deux valeurs.

PagesJaunes a négocié en novembre et décembre plusieurs accords avec ses créanciers afin de restructurer sa dette, qui s’élève à 1,8 milliard d’euros, ainsi que celle de son actionnaire principal, Mediannuaire. Le groupe a profité de ces accords pour poursuivre sa stratégie de basculement vers internet, avec l’acquisition le mois dernier de Chronoresto.fr, un service de commande en ligne et de livraison de repas. Il doit publier ses résultats annuels aux alentours du 15 février.

Lire aussi: PagesJaunes se donne de l'air pour achever sa mue vers internet