La Commission européenne reproche aux studios américains d’avoir signé avec le diffuseur britannique Sky des « clauses contractuelles de restriction » l’empêchant d’offrir tous ses services à ses clients au-delà du Royaume-Uni et de l’Irlande.
« Les consommateurs européens veulent voir les chaines payantes de leur choix quelque soit l’endroit où ils vivent ou ils voyagent au sein de l’Union européenne » a déclaré la commissaire européenne Margarethe Vestager. « Nos investigations montrent qu’ils ne peuvent pas le faire à l’heure actuelle ».

Les accords de licence entre les grands studios de film et Sky UK n’autoriseraient pas les clients dans d’autres pays de l’Union européenne d’accéder à ses services en dehors du territoire britannique et irlandais par le biais du satellite ou sur le net. « Nous pensons que cela va à l’encontre des règles de concurrence européennes» a ajouté la commissaire.

La Commission européenne serait en train d’enquêter sur des faits similaires concernant Canal Plus en France, Sky en Italie, Sky en Allemagne et DTS en Espagne.

Dans un communiqué Sky aurait reconnu avoir reçu un courrier de la Commission européenne sur ce point jugé litigieux et s’est engagé à y répondre en bonne et due forme.