Est-ce l'étiquette de « pire aéroport du monde pour les voyageurs en transit », récemment décernée à Roissy par un site anglo-saxon, qui a poussé ADP à agir ?

Toujours est-il que le groupe aéroportuaire lance jusqu'à Noël une consultation des passagers, via un site internet dédié, www.ditesnous.fr.

Avant de pouvoir se défouler, les internautes doivent s'inscrire et répondre à un quizz, un brin publicitaire, sur les aéroports parisiens. Mais ensuite, libre à eux de faire leurs commentaires et propositions sur les forums, classés par rubriques (Transport&Accès, Boutiques, Services, Sûreté, Bagages,…). Les meilleures idées seront testées voire adoptées à Orly et Roissy, assure la direction, qui a fait de la qualité de service la priorité stratégique des cinq prochaines années.

Le groupe vient de signer avec l'Etat un nouveau plan quinquennal, qui prévoit des investissements d'environ 1,8 milliard d'euros sur cinq ans dont 366 millions consacrés à la restructuration des terminaux les plus anciens. En 2009, ADP a accueilli 83 millions de passagers, pour un chiffre d'affaires 2,63 milliards d'euros. Le taux de satisfaction des passagers a atteint 86,5% (87,1% pour Orly et 86,3% pour Roissy-Charles de Gaulle), en hausse ces dernières années.