Europcar avale un nouveau concurrent. Le groupe a annoncé lundi le rachat de l'espagnol Goldcar au fonds Investindustrial pour une valeur d'entreprise de 550 millions d'euros. Il s'agit de la 2e acquisition du numéro un européen de la location de voitures en quelques semaines, après celle de l'allemand Buchbinder en mai (pour un montant non dévoilé).

Goldcar est l’un des principaux acteurs low-cost en Europe, avec un fort ancrage en Espagne et au Portugal. En 2016 il a réalisé un chiffre d'affaires de 240 millions d’euros et résultat d'exploitation (Ebitda) d’environ 48 millions, soit l'un des "meilleurs taux de marges de Corporate EBITDA et de conversion en flux de trésorerie disponibles de ce marché", selon Europcar. Entre 2008 et 2016 sa croissance s'est élevée à 17% par an en moyenne.

"Le prix est certes un peu élevé mais l’acquisition nous semble parfaitement justifiée d’un point de vue stratégique et industriel", souligne l'analyste Christian Devismes, chez CM-CIC Market Solutions. Europcar, qui possède désormais trois marques low cost (InterRent, Buchbinder et Goldcar), précise que ce segment générera "une part importante du chiffre d’affaires à l'avenir".

En outre le rachat, qui doit être bouclé avant la fin de l'année, devrait générer près de 30 millions d’euros de synergies de coûts par an d’ici 2020 et avoir un effet relutif significatif sur le bénéfice par action dès la première année. Il s'inscrit dans le cadre du plan stratégique Ambition 2020 annoncé fin 2016 par Europcar, qui vise 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel et une marge d'Ebitda corporate d’au moins 14% d’ici fin 2020.

Pour financer l'opération le groupe a signé un crédit-relais avec un syndicat bancaire international. Il pourrait également réaliser une augmentation de capital afin de maintenir ses objectifs de dette nette sur Ebitda. Aucune date n'a cependant été fixée quant à cette éventuelle levée de fonds, qui se fera en fonction des conditions de marché, a précisé la présidente du directoire Caroline Parot.

Le titre a rebondi de 2,9% lundi sur un marché parisien en hausse de 1%. Europcar enregistre un gain de 25% depuis le début de l'année.