Accor souhaite racheter le numéro deux du secteur hôtelier en Australie, Mantra Group, afin de conforter sa première place sur ce marché touristique en plein essor. Dans un document réglementaire lundi, Mantra a indiqué avoir donné accès à ses comptes à Accor après avoir reçu une offre d'achat indicative d'environ 1,18 milliard de dollars australiens (environ 780 millions d'euros) de la part du groupe français. « Les discussions avec Accor ne sont pas terminées et il n'existe aucune certitude que cette offre, non contraignante, aboutisse à un accord de rachat », a précisé Mantra.

Outre l'Australie, Mantra est présent en Nouvelle-Zélande, en Indonésie ainsi qu'à Hawaï. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 689 millions de dollars australiens lors du dernier exercice (450 millions d'euros) et un bénéfice net de 45,6 millions (30 millions d'euros). A eux deux, Accor et Mantra posséderaient plus de 300 hôtels et quelque 50.000 chambres, soit environ 11% du marché australien, selon les données d'IBISWorld.

L'action Mantra a clôturé en hausse de 16,41% à 3,76 dollars australiens à la Bourse de Sydney, les investisseurs estimant que l'opération avait de bonnes chances d'être approuvée par les autorités de régulation.


Prime de 23%


Dans le détail, Accor propose 3,96 dollars australiens par action, soit une prime de 23% par rapport au cours de clôture de Mantra vendredi. Le prix atteint 4,02 dollars australiens par action en tenant compte d'un dividende final de six cents prévu pour 2017. "Ils ne l'ont pas sous-estimé, ça c'est sûr", a commenté Anthony Porto, gérant de portefeuille chez Martin Currie Australia, qui possède une participation dans Mantra.

Cette offre s'inscrit dans un contexte de croissance du marché australien, même si les hôteliers sont confrontés comme ailleurs à la concurrence des plateformes de réservation de logements de type Airbnb. Le nombre de touristes a bondi de 9% dans le pays au cours de l'année écoulée, à 7,9 millions de personnes, un chiffre record, tandis que les dépenses des touristes ont atteint 40,6 milliards de dollars australiens, là encore un record. Le nombre de touristes chinois - qui font de plus longs séjours et dépensent davantage - a augmenté de 10% et la proportion des Européens et des Américains a également progressé.

Les analystes de Bryan Garnier ont confirmé leur recommandation d'Achat et leur objectif de cours de 49,5 euros sur Accor dont le titre avance de 0,1% à 42,9 euros vers 11h.