Espace Communication - News, articles, interviews et dossiers

Interview de Luca Ascani : Président de GoAdv

Luca Ascani

Président de GoAdv

Nous envisageons des opérations de croissance externe

Publié le 07 Septembre 2007

Comment est née GoAdv et quel est son positionnement ?
La société GoAdv est née en 2004 d’une idée que nous avons eue avec Salvatore Esposito en observant les évolutions des moteurs de recherche.

A l’époque ADVance, la société que j’ai cédée à NetBooster en avril 2007, était la seule firme spécialisée dans le SEM (Search Engine Marketing).

Son évolution nous a permis de comprendre que d’un coté les annonceurs avaient besoin d’un trafic qualifié et de l’autre les utilisateurs, face à une offre aussi abondante des moteurs de recherche, avaient besoin d’être épaulés dans leurs recherches.

GoAdv répond à ces besoins en se positionnant comme média online européen et en s’appuyant sur un réseau de plus de 90 sites.

Votre société a fait son entrée sur Alternext le 1er août au prix de 5,35 euros par action et s’est appréciée depuis de 30%. Quels enseignements tirez-vous de ce premier mois de cotations?
Nous avons réalisé un placement privé auprès d’investisseurs qualifiés (Truffle Venture, Axa, IDE etc.), ce qui explique la faiblesse du flottant. Nous observons malgré tout un réel intérêt pour la société.

La première journée a ainsi été marquée par une envolée de plus de 20% de l’action, qui n’a pas pu coter en raison d’un excès de demande…

Quelle sera l’affectation des capitaux qui ont été levés lors de cette IPO ?
Nous allons principalement allouer ces capitaux pour réaliser des opérations de croissance externe. Dans un marché au potentiel important, nous souhaitons acquérir des cibles qui disposent d’une audience intéressante mais qui n’est pas bien exploitée pour le moment.

Notre savoir-faire dans le domaine de la qualification du trafic et de sa monétisation nous permettra de rentabiliser nos opérations.

Vous envisagez donc de recourir à des acquisitions. Quels sont les secteurs et les zones géographiques que vous privilégiez ?
Nous ciblons l’Europe, mais pas uniquement. Nous analysons l’ensemble des marchés, en particulier ceux qui ont vocation à croître à un rythme très élevé.

Que vous inspire la multiplication des opérations dans votre secteur ?
Ce phénomène montre qu’il y a une forte concentration et que de nouvelles idées apparaissent, les grands acteurs du secteur souhaitant s’accaparer ces nouvelles idées en rachetant les sociétés qui les ont développées.

Sur le plan fondamental, comment se répartit votre chiffre d’affaires ?
Le chiffre d’affaires 2006, qui s’est élevé à 9,8 millions d'euros (+108%) a été généré à plus de 70% par les moteurs de recherche. Le solde provient des sites de comparaison, des réseaux d’affiliation et des annonceurs en direct.

Quelles sont vos prévisions pour 2007 ?
Nous ne formulons pas de prévisions, mais nous pouvons tout de même indiquer que la croissance de notre activité est très forte…

Vous êtes présents en France via gomeo.fr et meilleures-offres.fr. Envisagez-vous de renforcer votre présence dans l’Hexagone ?
Oui, certainement. Les acquisitions que nous envisageons de réaliser concerneront des sociétés en place qui disposent idéalement d’un réseau international. En France, nous explorons aussi des dossiers plus verticaux.

Propos recueillis par R.B.

OK, tout accepter
Fermer