Espace Communication - News, articles, interviews et dossiers

Interview de Pascal Chevalier : PDG de Netbooster

Pascal Chevalier

PDG de Netbooster

La valeur d'aujourd'hui ne réprésente pas la valeur d'une société leader en Europe

Publié le 23 Novembre 2007

Quels sont les ingrédients du succès de Netbooster sur Alternext ?
Je pense que le marché sur lequel nous évoluons est une chance avec une forte croissance durable et surtout que les collaborateurs du groupe Netbooster, plus de 220 personnes sont très talentueux. Le management apporte sa vision et son dynamisme a l'ensemble.

Quelles sont vos projections pour cette année et 2008 ?
Nous serons dans nos objectifs 2007 en terme de CA et de REX et ceci conforme a notre plan industriel pour atteindre 100ME de CA et 15 ME de REX fin 2009.

Nous avions donné cette information en juillet 2006, juste après l'introduction en bourse alors que nous avions réalisé seulement 8.9 ME de CA a fin 2005. A l'époque ce challenge semblait très ambitieux, a ce jour, après avoir quasiment doublé de CA chaque année, l'objectif semble facile,sachant que notre trésorerie de plus de 20 ME nous permet de continuer encore notre programme d'acquisition.

Concernant 2008, nous sommes extrêmement confiant pour continuer cette croissance maîtrisée de notre REX et notre CA.

Votre résultat d'exploitation va-t-il doubler en 2008 ?
Comme à notre habitude nous restons prudents sur nos objectifs court moyen terme, car une forte croissance est compliquée et nous préférons nous focaliser sur l'objectif de fin 2009. Mais il est vrai que la croissance 2008 sera forte en Rex et en CA et qu'il est probable que nous serons proches de cette prévision.

Au regard de ces projections, estimez vous que le titre Netbooster est à sa juste valeur ?
Nous avons de belles perspectives devant nous et la valeur Netbooster commence seulement a être connue, nouveaux secteurs et nouvelles sociétés. Les investisseurs apprennent progressivement à mesurer le vrai potentiel de croissance du titre. Il est vrai aussi que le plan 2009 prend forme au fur et à mesure et que l'objectif de REX à 15 ME devient maintenant plus que clair pour beaucoup. Par ailleurs lorsque nous regardons les comparables US, notre valeur a encore le temps et le potentiel de s'apprécier. Donc certainement que la valeur d'aujourd'hui ne réprésente pas la valeur d'une société leader en europe qui va faire 15 ME de rex sur un secteur en forte croissance.

L'agitation récente sur les marchés pourrait inciter des prédateurs à passer à l'action. Netbooster est t'elle opéable ?
Ce n'est absolument pas à l'ordre du jour.

Vous avez mis l'accent sur l'international. Où en est votre déploiement ?
Fin 2007, l'international représentera plus de 50% de notre CA et la moitié de nos effectifs, principalement en Europe (Uk, Allemagne, Finlande, Espagne, Italie). Concernant l'Asie, nous sommes agréablement surpris du potentiel et du talent de nos équipes, nous n'avons pas pris en compte ce potentiel dans nos budgets 2008, 2009 mais je pense que d'ici quelques mois nous aurons de tres bonnes surprises et il se pourrait bien que l'asie pèse un poids significatif dans le CA du groupe en 2009.

Et en terme de positionnement et de diversification ?
Netbooster est une full On line Marketing agency, le one stop shop. Nous avons une très forte croissance sur ce segment ou nous sommes l'un des plus gros indépendant européens. Si nous devions opter pour des diversification, elle pourrait être géographique, mais pour l'instant nous resterons en Europe et en Asie ou nous avons encore beaucoup a faire, ou bien elle pourrait être par métiers, ou nous pourrions aller vers les métiers de génération de clic ou de lead (programme d'affiliation, guide d'achat...) ou bien de publishing (site de contenus, affilié...), mais la aussi pour l'instant nous allons rester sur nos métiers de spécialiste du marketing online qui font le succès de Netbooster.

Quelles sont a votre avis les évolutions que Internet apportera au monde la finance ?
Internet est un formidable outil de recrutement pour les banques. Au travers de sites ou le contenu est riche comme easybourse.com, les banques y voit un outil de conquête de nouveau client en leur proposant du contenu de qualité, ce qui permet de créer une interaction avec le client/prospect et donc de mieux le connaître. Ainsi les banques pourront utiliser des sites pour collecter des fonds (type FCPI, FIP, Assurance vie), pour recruter des clients boursiers, pour recruter des clients en gestion privée, pour communiquer avec des cibles privilégiés (CSP++). Pour toutes les banques Internet devient une obligation, ne pas y être serait une erreur.

Le mot de la fin pour vous actionnaires.
Dans une période ou les marchés sont difficiles, nous avons reussi a bien nous tenir, nous attendons vivement la reprise pour que le titre de Netbooster puisse s'apprécier à sa juste valeur.

Propos recueillis par R.B.

OK, tout accepter
Fermer