Espace International - News, articles, interviews et dossiers

Interview de Blandine Fischer : Commissaire général du salon Actionaria

Blandine Fischer

Commissaire général du salon Actionaria

Les PME sont à l'honneur cette année à Actionaria

Publié le 21 Novembre 2013

Le salon Actionaria ouvre ses portes demain au Palais des Congrès de Paris. Quelles sont les nouveautés de cette 16e édition ?

Nous avons voulu apporter des réponses très concrètes aux questions des investisseurs en bourse en leur proposant quatre parcours pour s’orienter au sein du salon. Le premier est dédié aux connaissances élémentaires pour investir en Bourse, avec les conseils d’experts et des conférences-débats sur l’environnement économique ; le deuxième s’intitule « Les PME en actions » et donne la parole aux valeurs moyennes et aux PME innovantes, qui sont concernées par le nouveau dispositif du PEA-PME ; le troisième parcours vise les investisseurs plus expérimentés autour d’experts en day trading et analyse technique ; et enfin un parcours « Spécial étudiant » dont l’objectif est de permettre aux étudiants d’identifier les opportunités et de saisir les évolutions des métiers du trading.
Nous espérons ainsi rendre plus lisible le programme, riche, de ces deux jours de salon. Notre objectif est d’offrir aux visiteurs un panorama complet pour les guider dans leurs choix d'investissement, qu’il s’agisse de préparer sa retraite, de transmettre son patrimoine, d’investir dans des entreprises cotées ou non cotées.

Le gouvernement a beaucoup insisté, ces derniers mois, sur l’investissement dans les PME. Cette priorité est-elle aussi celle d’un salon comme le vôtre ?

Les PME seront en effet à l’honneur cette année puisque plus de la moitié des entreprises présentes sur le salon cette année sont des PME. Il y aura une vingtaine de sociétés cotées et une vingtaine de PME innovantes non cotées soutenues par la BPiFrance (ndlr : la banque publique d’investissement). Ces dernières se succéderont à la tribune pour présenter leur activité et lever des fonds auprès des investisseurs présents. Plusieurs ateliers consacrés au PEA-PME auront lieu, vendredi et samedi.
D’une manière générale, nous avons renforcé la présence des entreprises, pour permettre à nos visiteurs de mieux comprendre leur coeur de métier, leurs marchés et leurs perspectives de développement. Plusieurs groupes du CAC 40 tiendront leur réunion d’actionnaires lors du salon : Air Liquide, Carrefour, GDF Suez, L’Oréal, Michelin, Suez Environnement, ou encore Société Générale. C’est aussi l’occasion pour les actionnaires de rencontrer leurs dirigeants.

Dans le contexte actuel de hausses d’impôts et d’incertitude économique, qu’espérez-vous en termes de fréquentation ?

Nous attendons un nombre de visiteurs stable par rapport à l’année dernière, soit un peu moins de 30 000 personnes. Ce chiffre n’a pas beaucoup évolué depuis plusieurs années, malgré un contexte peu porteur pour la bourse. Aujourd’hui, on note un regain d’intérêt pour la bourse et pour les nouveaux dispositifs d’investissement : d’après notre dernier baromètre, 59% des Français estiment que l’investissement en actions est une ressource nécessaire aux entreprises et 47% jugent cet investissement utile au bon fonctionnement de l’économie. La création d’un PEA-PME est approuvée par 54% des personnes interrogées. Cependant, ils sont 91% à juger que l’investissement en actions est risqué, chiffre qui avait atteint 94% en 2012. Nous voulons y voir une évolution positive, d’autant qu’avec la reprise des marchés, l’intérêt est là.


Salon Actionaria : Vendredi 22 et Samedi 23 Novembre 2013
                           Palais des Congrès de Paris (Porte Maillot)




Propos recueillis par François Schott