Espace International - News, articles, interviews et dossiers

Interview de Valentin  Bissat : Economiste/Stratégiste senior chez Mirabaud AM

Valentin Bissat

Economiste/Stratégiste senior chez Mirabaud AM

BCE : pourquoi le dernier message de Mario Draghi a fait monter l'euro ?

Publié le 10 Mars 2017

Que retenez-vous de la conférence de presse donnée ce jeudi par Mario Draghi, à la suite de la réunion du Conseil des gouverneurs ?
La Banque centrale européenne maintient une politique monétaire très accommodante malgré un ton plus optimiste sur la croissance.

En matière de prévisions économiques, l’institution monétaire a augmenté marginalement ses prévisions de croissance de 0.1 point de pourcentage (pp) pour 2017 et 2018.

Comment expliquer que le ton plus optimiste sur la croissance n’ait pas donné lieu à un changement de la politique monétaire ?
La BCE n’a pas modifié sa politique monétaire et a renouvelé son message qu’une politique monétaire très accommodante pour soutenir une hausse soutenable de l’inflation.

Les révisions des estimations d’inflation pour 2017 (+0.4 pp) et 2018 (+0.1pp) sont entièrement imputables à une hausse des prix de l’énergie et d’autres composants volatils. La prévision pour 2019 est restée inchangée.

L’inflation sous-jacente reste cependant trop faible pour justifier une réduction anticipée du programme d’achat d’actifs.

Cette position vous surprend-t-elle ?

Le discours de la BCE confirme notre scénario de poursuite du programme d’achat d’actif au niveau actuel jusqu’à fin 2017 au minimum. Nous notons cependant l’amélioration de la balance des risques sur la croissance. Bien que toujours orientés à la baisse, ces risques sont jugés moins prononcés qu’en janvier dernier.

Quels risques en particulier ?

Les risques de déflation. C’est ce qui explique la discussion tenue entre les membres du Conseil sur la suppression de la mention d’une baisse possible des taux dans le futur si nécessaire. Un commentaire interprété de manière « hawkish » par les marchés.

Quelles ont été les conséquences immédiates de cette conférence de presse sur les marchés ?

Suite à la conférence de presse, l’euro s’est apprécié contre le dollar alors que les taux de rendement sur les obligations gouvernementales se sont orientés à la hausse.

Propos recueillis par Imen Hazgui