Espace International - News, articles, interviews et dossiers

Interview de Julien Leroy : Responsable FlowProducts Distribution chez Vontobel

Julien Leroy

Responsable FlowProducts Distribution chez Vontobel

Vontobel fait partie des meilleurs émetteurs en France en terme de présence de marché. De plus, nous essayons de garder nos spreads les plus faibles et les plus constants possible.

Publié le 25 Mars 2021

Que recherchent les investisseurs qui utilisent les Turbos ?

Les investisseurs qui utilisent les turbos cherchent principalement à profiter de l’effet de levier tout en investissant dans un produit ayant une structure simple.
Les turbos, que ce soient des turbos à maturité, infinis ou infinis BEST, sont des produits à effet de levier. Cela signifie que les gains potentiels seront démultipliés par rapport à un investissement direct dans le sous-jacent. Prenons l’exemple d’un turbo long sur Carrefour avec un levier de 10 au moment de l’achat et supposons que le cours de l’action Carrefour termine la séance boursière avec une hausse de 3%. Alors le rendement de ce turbo long sera de 30%. Il est important de faire attention au fait que l’effet de levier fonctionne dans les deux sens : les pertes comme les gains potentiels seront démultipliées. Dans l’exemple précédent, si le cours de l’action Carrefour avait évolué de façon défavorable au produit, disons -3%, alors le rendement du turbo aurait été de -30%.
Les investisseurs utilisent aussi les turbos car avec ces produits les pertes maximales sont limitées au capital initialement investi. En aucun cas, l’investisseur ne perdra plus que le capital initial. Ceci est lié au fait que les turbos possèdent une barrière désactivante. Lorsque le cours du sous-jacent atteint le niveau de la barrière, le produit cesse d’exister, ce qui limite donc les pertes pour l’investisseur.
Les investisseurs sont aussi intéressés par les turbos du fait leur structure relativement simple en comparaison d’autres instruments financiers. Avec peu de paramètres et de variables de marché, un investisseur peut facilement approximer le prix d’un turbo. Pour effectuer ce calcul, un investisseur a seulement besoin de connaitre le strike du produit, la parité du produit (c’est-à-dire sur combien d’unité de sous-jacent le produit porte) ainsi que le cours du sous-jacent et le taux de change si ce dernier est coté dans une devise étrangère.

Comment résumer le fonctionnement d’un Turbo ?

Un turbo (à maturité, infini ou infini BEST) peut être vu comme un investissement partiellement financé par emprunt dans le sous-jacent. Le montant emprunter correspondrait au niveau du strike du produit. Considérons une action X et supposons que cette action cote actuellement à 50 EUR. Pour acheter cette action, un investisseur peut emprunter une partie de cette somme, disons 40 EUR pour notre exemple. Cette opération fournit un effet de levier à l’investisseur car il n’a besoin que de 10 EUR de capital pour acheter l’action, les 40 EUR restant ayant été empruntés. Pour être en toute circonstance en mesure de rembourser les 40 EUR, l’investisseur accepte de vendre l’action dès que le cours de celle-ci atteint 40 EUR.
Si plus tard le cours de l’action atteint 60 EUR, comme l’investisseur doit rembourser uniquement 40 EUR, les 10 EUR de hausse du cours de l’action sont donc un profit pour lui. Dans ce cas l’investisseur a un rendement de 100% contre un rendement de 20% s’il avait acheté directement l’action sans emprunter une partie de la somme nécessaire. Si au contraire le cours de l’action a baissé et atteint 45 EUR par exemple, alors l’investisseur subit une perte de 5 EUR, car il doit là encore toujours rembourser les 40 EUR empruntés. Ceci correspond alors à un rendement de -50% contre un rendement de -10% en absence d’effet de levier. Si l’action a atteint 40 EUR à un moment alors l’investisseur vend l’action pour rembourser l’emprunt et subit une perte totale des 10 EUR de capital initial.
D’une façon générale, en ignorant les frais de financement (c’est-à-dire les intérêts liés à l’emprunt), la valeur de cette position varie, en principe, de façon linéaire avec le cours du sous-jacent : la valeur de cette position augmente de 1 EUR lorsque le cours du sous-jacent augmente de 1 EUR et baisse de 1 EUR lorsque le cours du sous-jacent baisse de 1 EUR. L’effet de levier vient du fait que l’investisseur n’a eu besoin que de 10 EUR initialement contre 50 EUR s’il avait acheté l’action directement sans emprunter une partie du capital.
Un turbo long fonctionne exactement de la même manière. Tant que la barrière n’est pas atteinte, le cours du produit augmente de 1 EUR (ajusté par la parité du produit, c’est-à-dire sur combien d’unité de sous-jacent porte le produit) lorsque le cours du sous-jacent augmente de 1 EUR et baisse de 1 EUR (à nouveau ajusté par la parité du produit) quand le cours du sous-jacent baisse de 1 EUR. Tant que la barrière n’est pas atteinte la valeur du produit est donc la différence entre le cours du sous-jacent et le strike. Si la barrière est atteinte, le produit expire. Dans le cas d’un turbo BEST, la valeur résiduelle est nulle.
L’exemple évoqué ci-dessus correspondrait ainsi à un turbo BEST long sur l’action X avec un strike de 40 EUR.
Pour un turbo BEST short, le cours du produit augmente, en principe, de façon linéaire lorsque le cours du sous-jacent baisse et baisse lorsque le cours du sous-jacent augmente. Le cours du produit est donc donné par la différence entre le strike et le cours du sous-jacent.

Pouvez-vous donner un exemple ?

Prenons un Turbo BEST call sur le CAC40 avec pour niveau de strike et de barrière 5.500 points et une parité de 0,01. Si le CAC40 cote aujourd’hui à environ 5.900 points, le prix du produit sera d’environ 4,00 EUR (soit 5.900 moins 5.500, le tout multiplié par la parité du produit). Si demain le cours du CAC40 atteint 6.000 points, la valeur du produit sera d’environ 5,00 EUR. Soit un rendement de 25% pour le produit contre 1,7% pour le CAC40.
Dans le cas d’une baisse du CAC40, la performance du turbo sera moins bonne que celle du CAC40 du fait de l’effet de levier qui amplifie les variations à la hausse comme à la baisse.

Quelles sont les particularités des Turbos émis par Vontobel par rapport aux autres émetteurs ?

Nous proposons actuellement une large gamme de sous-jacents. Les investisseurs pourront trouver chez Vontobel des Turbos sur les indices, les actions, les matières premières et métaux précieux ainsi que sur les devises. En particulier, nous proposons un vaste choix de turbos sur les principaux indices que sont le DAX, le CAC40, le NASDAQ, le Dow Jones ou encore le S&P 500.
Vontobel se distingue notamment par le large choix de produits sur des actions américaines. Vontobel a ainsi été un des premiers émetteurs à proposer des produits sur l’entreprise de biotechnologie américaine Moderna ou sur Airbnb.
Vontobel se distingue aussi par la qualité de de notre animation de marché. En effet, Vontobel cote en continue ses produits auprès d’Euronext de 8h00 à 18h30 et Vontobel fait partie des meilleurs émetteurs en France en terme de présence de marché. De plus, nous essayons de garder nos spreads les plus faibles et les plus constants possible.


_