Espace International - News, articles, interviews et dossiers

Interview de Julien TOUMIEUX : Le marché du véhicule de loisir progresse de plus de 9% par an

Julien TOUMIEUX

Le marché du véhicule de loisir progresse de plus de 9% par an

Nous avons tout pour capter le potentiel du marché du véhicule de loisir qui est en pleine expansion.

Publié le 17 Mars 2022



Pouvez-vous nous présenter la société Hunyvers en quelques mots ?

J’ai créé le groupe Hunyvers il y a 15 ans en commençant par reprendre une concession de vente de camping-cars.

J’avais une conviction forte sur la croissance à long terme de ce marché, qui affiche 9 % par an en moyenne, du fait notamment du vieillissement de la population mais aussi des nouvelles tendances de consommation, qui d’ailleurs ont été encore accélérées par la pandémie.

Une fois cette concession restructurée, les rachats de concessions se sont enchaînés et le groupe Hunyvers s’est structuré avec une expertise forte en gestion de concessions, de développement digital et commercial, et également dans sa capacité à acquérir puis intégrer de nouvelles cibles.

Aujourd’hui, Hunyvers représente 12 concessions de camping-cars, 3 concessions de bateaux, 142 collaborateurs et 91 millions de Chiffre d’Affaires.


Quelles sont les points forts de votre offre ??

La vente de véhicules, camping-cars et caravanes, est la base de notre métier avec 87% du Chiffre d’Affaires mais nous créons près de 40% de la valeur grâce à la vente de services à forte valeur ajoutée.

Ces services intègrent la vente d’accessoires, des solutions de SAV, entretien et réparation, des services digitaux, et aussi des commissions sur les financements lorsque nos clients font des crédits à l’achat.

Une équipe d’une vingtaine de personnes est mutualisée et au service des différentes concessions pour effectuer un support global. Elle permet ainsi au groupe de fonctionner avec une logistique et une gestion optimisée et des capacités à développer des projets.

La force de notre modèle est que cette équipe, coût fixe important pour le groupe, est maintenant amortie sur nos concessions existantes, ce qui signifie que tout développement supplémentaire de nouvelles concessions, organique ou externe, aura une forte rentabilité.


Pouvez-vous nous parler de votre stratégie digitale ?

Au-delà de notre capacité à référencer notre offre en ligne ou encore à faire des visites virtuelles de véhicules, nous avons surtout développé une plate-forme digitale, Caramaps, qui a pour ambition de révolutionner le voyage en camping-cars.

Caramaps est un véritable couteau suisse de services et d’informations qui permet à une communauté d’aujourd’hui de plus de 620 000 membres d’échanger des itinéraires, des offres d’accueil ou lieux de camping, des photos…

La montée en charge de cet outil, par ses membres, photos, commentaires, messages, … nous permet de nous positionner comme un acteur central sur le camping-car et surtout d’ouvrir un vaste champ de possibles, notamment en termes de revenus additionnels. Caramaps nous insère dans les échanges et besoins de la communauté et par exemple nous positionne comme une sorte de AirBnB pour ceux qui veulent valoriser un terrain afin d’accueillir des camping-cars.

L’application Premium Caramaps commence à être monétisée sur les stores de Google ou Apple.


En quoi votre modèle économique est-il particulièrement performant ?

Je vous ai mentionné que notre plateforme de services centraux aux concessions a atteint sa taille critique et que nous pouvons désormais absorber des volumes supplémentaires sans augmentation des coûts de structure.

Nous avons donc un fort levier opérationnel renforcée par la forte valeur ajoutée de nos services.

Nous avons par exemple une concessions que nous avons rachetée sur lesquelles nous avons démultiplié le Chiffre d’Affaires par 7 en l’espace de 2 ans.

Notre marge brute est en évolution constante : 16,5% en 2020 et 18,4% en 2021, avec sur la période un Chiffre d’Affaires qui a progressé de 132%.

Au final, notre activité a une faible intensité capitalistique et une forte rentabilité des capitaux engagés.


Pourquoi une introduction en bourse ?

D’un Chiffre d’Affaires aujourd’hui à 91 M€ nous avons l’objectif raisonnable de dépasser les 170 M€ en 2025.

Pour nous aider à atteindre cet objectif, cette introduction en bourse vise à lever 15 M€.

15% sera utilisé pour notre croissance organique et le développement du digital et 85% pour de la croissance externe.

Nous avons maintenant des piliers solides pour accélérer notre développement et une expertise forte dans la croissance externe. Il y a actuellement des opportunités très intéressantes en termes d’acquisition car le marché est fragmenté, les acteurs sont globalement fragilisés, et donc nous souhaitons nous positionner pour élargir notre zone géographique, qui est aujourd’hui surtout concentrée dans le milieu de la France, pour couvrir la France entière.

Nous avons tout pour capter ainsi le potentiel du marché du véhicule de loisir qui est en pleine expansion. Les français sont de plus en plus séduits par ce mode de vacances et nous avons un potentiel important de rattrapage par rapport à nos voisins allemands.

Notre équipe est solide et nos partenaires commerciaux sont engagés à nos côtés. Avec cette introduction en bourse, nous souhaitons qu’ils puissent davantage participer à notre développement et nous souhaitons aussi nous rendre plus visibles sur le marché.

Propos recueillis par Jean-Baptiste Barbier

En exclusivité avec les questions des clients d'EasyBourse : les dirigeants de Hunyvers en vidéo le 15 février



                           
La souscription peut se faire en ligne sur ce lien https://www.easybourse.com/introduction-en-bourse/ALHUN-14022022.



Cet article ne doit en aucun cas s'apparenter à une recommandation d'acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement. Easybourse ne saurait être tenue responsable d'une décision d'investissement ou de désinvestissement sur la base de cet article. Le placement en bourse est risqué, vous pouvez subir des pertes.


















Merci de renseigner ce champ