Espace OPCVM - Actualités - Pimco met l'accent sur la préservation du capital en raison de la vulnérabilité de l'économie

Espace OPCVM

Actualités

Pimco met l'accent sur la préservation du capital en raison de la vulnérabilité de l'économie

AOF - Tous droits réservés.


(AOF) - En cette période de « navigation en eaux troubles », caractérisée par une faible croissance, Pimco juge prudent de mettre l'accent sur la préservation du capital, de prendre des risques macroéconomiques top-down relativement modérés au sein des portefeuilles et de faire preuve de vigilance sur les marchés des obligations d'entreprises et des actions.

Dans le cadre de son scénario de base, la période de vulnérabilité des prochains trimestres cède la place à une reprise modérée de la croissance américaine et mondiale en 2020, sous l'effet de politiques budgétaires généralement favorables, et d'un assouplissement monétaire supplémentaire sur les marchés développés et émergents.

Pour autant, cette hypothèse inspire au gestionnaire d'actifs une confiance moins forte que d'ordinaire, compte tenu de la forte incertitude politique ambiante et de l'importance des risques d'évènements extrêmes, à la baisse comme à la hausse.

Deux principaux catalyseurs pourraient selon Joachim Fels, conseiller économique international de Pimco, engendrer une situation économique plus enviable ou au contraire plus défavorable que celle de notre scénario de base.

Sans surprise, le premier facteur déterminant pour les perspectives est la politique commerciale. D'un côté, une nouvelle intensification de la guerre commerciale pourrait aisément faire basculer une économie mondiale déjà essoufflée dans la récession. En revanche, un accord commercial complet, qui signerait la fin d'une grande partie des augmentations de droits de douane déjà imposées et futures, pourrait déclencher une réaccélération synchronisée de la croissance mondiale en 2020.

Dans le scénario de base, malgré la possibilité d'un accord commercial limité, les tensions entre Washington et Pékin sont plus susceptibles de couver à feu très doux que de s'apaiser de manière permanente.

Les politiques monétaires et budgétaires sont l'autre grand vecteur de changement, capable de pousser l'économie et les marchés vers des risques baissiers et haussiers. Après deux baisses des taux en juin et en septembre, Pimco table sur un nouveau geste d'assouplissement de la Fed dans les trimestres à venir, avec à la clé une annulation de l'inversion de la courbe des rendements des bons du Trésor américain et une diminution des risques de récession. Il existe toutefois un risque que la Fed déçoive les attentes du marché, ce qui pourrait déclencher des dégagements significatifs au niveau des actifs risqués et un durcissement des conditions financières.

À l'inverse, le principal risque haussier pour la croissance économique, hormis un accord commercial complet, viendrait d'une politique budgétaire plus expansionniste dans les principales économies.

Publié le 11 Octobre 2019 - 13h35

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Liste des actualités