Dassault Aviation: consensus manqué, prévisions prudentes

Publié le 06 Mars 2024

Copyright © 2024 CercleFinance

-

(CercleFinance.com) - Dassault Aviation a publié mercredi un bénéfice annuel inférieur aux attentes, en dépit de la maîtrise de ses dépenses R&D, et ses prévisions pour l'exercice 2024 ont également déçu la communauté financière.Le titre du groupe aéronautique reculait en conséquence de plus de 5% dans les premiers échanges à la Bourse de Paris, essuyant la plus forte baisse de l'indice SBF 120.

Son résultat opérationnel ajusté a atteint 349 millions d'euros l'an dernier, contre 572 millions d'euros en 2022, et à comparer avec un consensus qui s'était établi à 368 millions d'euros.Les frais de recherche et développement (R&D) ont pourtant reculé à 483 millions d'euros en 2023, contre 572 millions d'euros en 2022.A 4,8 milliards d'euros, contre près de sept milliards d'euros en 2022, le chiffre d'affaires consolidé ressort lui aussi en-dessous des prévisions du marché, qui visait 4,9 milliard.

Le résultat net ajusté atteint quand à lui un niveau 'record' à 886 millions d'euros, contre 830 millions d'euros en 2022, grâce à la forte contribution de Thales au niveau du résultat net.Les livraisons de Falcon ont atteint 26 unités, contre une prévision de 35 et un chiffre de 32 pour 2022, tandis que 13 Rafale (11 France et 2 Export) ont été livrés, contre 15 prévus.Pour 2024, le groupe dit prévoir un chiffre d'affaires en hausse par rapport à celui de 2023, autour de six milliards d'euros, sur la base d'objectifs de livraisons de 35 Falcon et de 20 Rafale.

'Nous considérons que ces perspectives plutôt prudentes étaient globalement attendues après un nouvel exercice moins bon que prévu et au vu de la persistance des tensions dans la chaîne d'approvisionnement', commentent ce matin les analystes d'Oddo BHF dans une note de réaction.Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

CercleFinance