Michelin: le titre surperforme, les objectifs rassurent

Publié le 29 Mai 2024

Copyright © 2024 CercleFinance

-

(CercleFinance.com) - L'action Michelin signe l'une des rares progressions de l'indice CAC 40 mercredi à la Bourse de Paris suite à la présentation de ses perspectives à l'horizon 2026.Aux alentours de 10h00, le titre du fabricant de pneumatiques progresse de 1,2%, signant la deuxième meilleure performance d'un CAC en baisse de 0,7%, juste derrière Renault.

La valeur revient ainsi en direction de ses plus hauts depuis le début de l'année 2022.A l'occasion d'une journée investisseurs, le manufacturier a publié hier soir après la fermeture des marchés un communiqué de presse dans lequel il dévoile ses objectifs pour 2026.Le groupe clermontois - qui dit se considérer comme un acteur des hautes technologiques avec ses applications dans l'aérospatiale ou les systèmes médicaux - dit tabler sur un bénéfice opérationnel des segments de 4,2 milliards d'euros pour 2026, hors grosses opérations de fusions-acquisitions (M&A), contre 3,6 milliards en 2023.

Sa marge opérationnelle des segments est attendue, de son côté, à 14%, à comparer avec 12,6% l'an dernier.Le flux de trésorerie disponible hors opérations de M&A est quant à lui anticipé autour de 5,5 milliards d'euros en données cumulées sur la période 2024-2026, contre 4,4 milliards sur la période 2021-2023.Michelin rappelle, au passage, qu'il avait atteint ses objectifs établis à horizon 2023 lors de sa journée d'investisseurs de 2021.Dans une note de réaction, les analystes d'Oddo BHF évoquent des objectifs 2026 'globalement supérieurs aux attentes' et saluent 'une stratégie convaincante qui n'a pas fini de porter ses fruits'.

'Ce CMD a permis de réaffirmer le positionnement du groupe', observent les équipes de la banque privée.'Le management s'est montré plus pragmatique sur les ambitions de M&A sans renoncer pour autant à la volonté de se diversifier hors du pneu (composites polymères, etc.)', soulignent-ils.Un avis partagé par leurs homologues de Stifel.'Le point important n'est pas tant la présentation des objectifs 2026 (...) que la volonté du groupe d'un peu tempérer ses ambitions en matière de M&A', soulignent les analystes.Copyright (c) 2024 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

CercleFinance