Credit Suisse cherche à accélérer les baisses de coûts, selon des sources

Publié le 01 Décembre 2022

Copyright © 2022 Reuters

Credit Suisse cherche à accélérer les baisses de coûts, selon des sources

Credit Suisse cherche à accélérer les baisses de coûts, selon des sources

-

par Oliver Hirt, Selena Li, Sumeet Chatterjee et Noele Illien

ZURICH (Reuters) - Credit Suisse cherche à renforcer les réductions de coûts annoncées il y a quelques semaines, les importantes sorties de ses clients et le ralentissement d'activité plombant ses perspectives de revenus, ont déclaré trois personnes proches des discussions.

La banque helvétique pourrait supprimer davantage de postes qu'annoncé précédemment, y compris dans son activité phare de gestion de fortune, ont déclaré les sources.

Deux d'entre elles ont indiqué que Credit Suisse réduisait d'environ 5% ses effectifs de son unité Private Banking à Hong Kong, en ciblant principalement les banquiers de niveau intermédiaire et junior, dans le cadre de mesures plus importantes que celles annoncées jusqu'à présent.

"Comme indiqué précédemment, la banque fait déjà des progrès en matière de réduction des coûts, en suivant une feuille de route d'exécution claire", a déclaré Credit Suisse à Reuters. Le groupe n'a pas souhaité faire de commentaire en ce qui concerne d'éventuelles suppressions d'emplois dans le Private Banking à Hong Kong.

En octobre, Credit Suisse avait annoncé vouloir alléger sa base de coûts d'environ 2,5 milliards de francs suisses (2,54 milliards d'euros) pour atteindre environ 14,5 milliards en 2025.

La banque avait précisé qu'elle supprimerait 2.700 emplois à partir du quatrième trimestre et scinderait ses activités de banque d'investissement pour privilégier la gestion de fortune, jugée moins risquée.

Au total, Credit Suisse prévoit de supprimer 9.000 postes, faisant passer ses effectifs à 43.000 contre 52.000.

Les sorties de capitaux se sont accélérées en cette fin d'année: elles représentaient environ 6% des actifs sous gestion sur les six semaines précédent le 11 novembre, faisant reculer le ratio de liquidité de certaines de ses entités en deçà des exigences réglementaires.

Le président de la banque helvétique, Axel Lehmann, a toutefois indiqué ce jeudi que les sorties se sont partiellement inversées et que très peu de clients sont définitivement partis.

(Version française Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

Reuters

Prix entreprise citoyenne cotée en bourse