Stellantis pourrait cesser de produire en Grande-Bretagne si le gouvernement ne favorise pas les VE

Publié le 25 Juin 2024

Copyright © 2024 Reuters

Stellantis pourrait cesser de produire en Grande-Bretagne si le gouvernement ne favorise pas les VE

Stellantis pourrait cesser de produire en Grande-Bretagne si le gouvernement ne favorise pas les VE

-

LONDRES (Reuters) - Stellantis pourrait arrêter sa production en Grande-Bretagne à moins que le gouvernement britannique ne fasse davantage pour stimuler la demande de véhicules électriques (VE), a déclaré mardi la dirigeante du groupe dans le pays.

S'exprimant lors d'une conférence de presse organisée par l'association britannique du secteur de l'automobile, la SMMT ("Society of Motor Manufacturers and Traders"), Maria Grazia Davino, directrice générale du groupe pour la Grande Bretagne, a déclaré aux journalistes qu'une décision sur l'avenir de la production de l'entreprise dans le pays serait probablement prise dans moins d'un an.

Alors que l'Union européenne a imposé aux constructeurs automobiles des objectifs de réduction des émissions de CO2, la Grande-Bretagne a mis en place, à partir de 2024, des mandats les obligeant à vendre un pourcentage minimum de VE sous peine de se voir infliger de lourdes amendes.

"Il est certain qu'il y aura des conséquences", a déclaré Maria Grazia Davino.

"Stellantis UK ne s'arrête pas, mais la production de Stellantis au Royaume-Uni pourrait s'arrêter", a-t-elle ajouté.

L'usine Stellantis d'Ellesmere Port en Grande-Bretagne produit actuellement des fourgonnettes électriques et le groupe a annoncé son intention d'en fabriquer également dans son usine de Luton en 2025. "Soyons clairs : je veux que la production reste au Royaume-Uni", a précisé Maria Grazia Davino, ajoutant que la décision sur l'avenir de la production britannique du groupe serait prise dans "moins d'un an".

(Rédigé par Giulio Piovaccari et Nick Carey, Augustin Turpin pour la version française, édité par Blandine Hénault)

2024-06-25T102405Z_1_LYNXMPEK5O0ED_RTROPTP_1_STELLANTIS-FRANCE.JPG urn:newsml:onlinereport.com:20240625:nRTROPT20240625102405LYNXMPEK5O0ED Le logo de Stellantis OLFRBUS Reuters France Online Report Business News 20240625T102405+0000 20240625T102405+0000

Reuters