Espace pédagogique - Les fiches

Tout ce qu’il faut savoir sur la finance islamique

5 principes à connaitre A qui s’adresse la finance islamique ? La finance islamique à l’épreuve de la crise financière ? Les défis à relever pour la finance islamique

Quelle est la spécificité des produits bancaires islamiques? A qui s'adressent-t-ils?

La finance islamique repose sur cinq principes cardinaux. Ces « cinq piliers de l’islam financier » contiennent 3 principes négatifs (-) et 2 principes positifs (+) :

-        Principe n°1 (-): pas de “riba” (intérêt, usure);

-        Principe n°2 (-): pas de “gharar” ni de “maysir” (incertitude, spéculation);

-        Principe n°3 (-): pas de “haram” (secteurs illicites);

-        Principe n°4 (+): obligation de partage des profits et des pertes ;

-        Principe n°5 (+): principe d’adossement à un actif tangible.

De surcroît, un conseil de conformité à la Charia (formé de jurisconsultes musulmans reconnus) valide le caractère islamique d’un produit financier ou d’une transaction financière.

La finance islamique moderne est un phénomène récent : guère plus de 30 années nous séparent de l’émergence des premières banques islamiques ; au tournant du millénaire, le marché des sukuk (prononcez « soukouk », c’est-à-dire les obligations islamiques) était virtuellement inexistant. Aujourd’hui, les estimations convergent : le marché financier islamique, qui regroupe les quelques 300 banques conformes à la Charia, les compagnies de « takaful » (ou assurance mutualiste islamique), et les fonds d’investissement respectueux des principes de l’islam financier, représente plus de 950 milliards de dollars à la fin de l’année 2009. Le seul marché des sukuk, avec ses 125 milliards de dollars, a déjà dépassé le PNB d’un pays comme le Maroc ! (Cf. la fiche signalétique de cette industrie ci-dessous)

Fiche signalétique de la finance islamique.

Date et lieu de première apparition
Au début des années 60 en Egypte (Mit Ghamr SavingsBank) et en Malaisie (Tabung Haji)

Emergence de la première banque commerciale islamique  
Dubai Islamic Bank a été créée en 1975 à Doubaï

Taille du marché à fin 2009 (estimation)
$820 milliards d’actifs des banques et compagnies d’assurance islamiques ; $950 milliards y compris les actifs hors-bilan et les fonds conformes à la Charia

Taux de croissance annuel moyen au cours des 10 dernières années
Entre 10% et 30% en fonction des classes d'actifs

Distribution géographique
60% dans le golfe Persique
20% en Asie du Sud
20% dans le reste du monde

Taille du marché des sukuk au 31 déc. 2009
$125 milliards* (+15% au cours de l’année 2009)

Eurosukuk cotés sur les marchés globaux au 31 déc. 2009
Environ $45 milliards

OK, tout accepter
Fermer