EasyBourse - Investir en bourse en ligne

Espace pédagogique

Les OPCVM

Un OPCVM a pour objet exclusif le «placement collectif en valeurs mobilières» (actions, obligations). Il existe deux catégories d’OPCVM : les SICAV et les FCP. Le souscripteur d'une SICAV ou d'un FCP n'est pas détenteur des titres détenus par le fonds, il est détenteur d'une partie du capital de l'OPCVM. Souscrire à un OPCVM permet à un particulier de déléguer la gestion du placement en bourse à un professionnel, de détenir en commun un portefeuille plus diversifié qu'en cas de détention en direct et individuelle, et de réduire ainsi les risques de perte.


Dans le détails, les OPCVM se rangent selon leur structure juridique:
- les SICAV (Société d'investissement à Capital Variable) dotées d'une personnalité morale
- les FCP (Fonds Commun de Placement), sortes de copropriétés de valeurs mobilières, avec une capitalisation minimum inférieure à celle des SICAV
- les FCPE (Fonds Commun de Placement d'Entreprise) pour l'épargne salariale
- les FCPR (Fonds Commun de Placement à Risques) et FCPI (Fonds Commun de Placement dans l'Innovation) partiellement investis dans des sociétés non cotées

Les OPCVM "classiques"

- Les OPCVM actions (françaises, zone euro, CE, internationales) sont investis pour 60% au moins sur 1 ou plusieurs marchés d'actions.
- Les OPCVM obligations et autres titres de créances (euros, internationaux) sont investis sur 1 ou plusieurs marchés de taux.
- Les OPCVM monétaires (euros ou à vocation internationale) désignent les OPCVM affichant une référence à un taux monétaire (Eonia, Euribor).
- Les OPCVM à formule concernent les OPCVM dont la performance repose sur l'application d'une formule de calcul prédéfinie par rapport à l'évolution de l'actif sous-jacent (indices, paniers d'actions ou d'indices, etc.).
- Les OPCVM alternatifs sont investis à plus de 10% dans d'autres OPCVM mettant en œuvre des stratégies alternatives (gestion décorrélée des indices de marché).


SICAV (Société d’investissement à capital variable)

Créées en 1964 pour faciliter l’accès des particuliers aux marchés boursiers (actions et obligations) français et internationaux, les SICAV sont des sociétés anonymes gérées comme des entreprises avec un conseil d’administration et un gestionnaire. Son capital est variable : les sommes apportées par l'épargnant augmentent le capital de la SICAV qui l'utilise pour acheter davantage de titres ; inversement, la SICAV revend une partie de son portefeuille pour obtenir les liquidités nécessaires au rachat des parts du vendeur. Les SICAV offrent une liquidité totale à leurs souscripteurs.

Elles peuvent être, dans certains cas, concentrées sur un seul marché (France, Etats-Unis, Japon…) ou sur un seul secteur économique (matières premières, immobilier, santé…).

FCP (Fonds commun de placement)

Créés en 1979, leur vocation est identique à celle des SICAV, avec toutefois un fonctionnement différent et simplifié. C’est une copropriété de valeurs mobilières partagé entre des investisseurs, porteurs de parts. Les FCP sont gérés par une société de gestion.

A noter également, que le porteur de parts ne dispose pas des droits conférés à un actionnaire.

Les FCP peuvent être spécialisés sur différents types d'investissements : FCP monétaires, FCP obligataires, FCP actions, FCP garantis, FCP diversifiés, FCP à formule [avec une garantie, généralement sur la capital investi]

Les types de gestion

Les OPCVM peuvent également être distingués en fonction de leurs styles de gestion. Globalement, un gérant d'OPCVM a pour rôle d'effectuer des choix d'investissement et de prendre des positions sur les marchés afin de faire fructifier les actifs qui lui sont confiés. Il s'agit d'une fonction front-office.

Pour cela, le gérant s'appuie sur les analystes financiers dont la mission consiste à collecter les informations et à porter un jugement sur les sociétés cotées.

De manière générale [pour davantage de détails se reporter à la partie Fonds profilés ci-dessous], les styles de gestion se décomposent ainsi:
- Gestion active: le gérant choisit parmi un panel de valeurs correspondants au profil de l'OPCVM
- Gestion passive ou indicielle: l'objectif ici est de répliquer exactement un indice de référence.
- Gestion via des trackers: les trackers sont des OPCVM indiciels cotés en bourse et donc négociables.
- Gestion via des fonds alternatifs ou Hedges Funds qui appliquent une stratégie très précise pour un objectif de performance absolue.

Les Fonds profilés

Les fonds profilés sont destinés au grand public. Ils désignent des SICAV et FCP qui affichent un objectif censé s'adapter au profil de l'épargnant. Ils sont donc composés de façon à répondre au besoin du client en lui construisant une gestion sur-mesure.

Ils sont calibrés en fonction du niveau de risques souhaité par le client. Si celui-ci souhaite peu de risques, il choisira l'option "sécurité", et le fonds comprendra une part prépondérante de placements monétaires. Si l'investisseur est prêt à accepter plus de risques, il choisira l'option "équilibre" et le fonds comprendra surtout des obligations et une petite part d'actions. Enfin, s'il désire rentabiliser son investissement, l'option "dynamisme" s'imposera en échange d'une prise de risques importante et le fonds sera à dominante actions. C'est la volatilité qui qualifie un fonds de prudent, équilibré ou dynamique.

Certains fonds sont spécialisés dans des secteurs particuliers (fonds sectoriels) tels que :
- l'industrie (l'énergie, la santé)
- la technologie
- la finance (les banques et les assureurs européens)
- l'immobilier
- l’écologie, l’éthique (sociétés respectant des valeurs sociales et environnementales tout en étant attachées à leur potentiel de croissance)

La gestion des revenus

Elle dépend de la manière qu'un OPCVM a de gérer ses bénéfices ou ses revenus. Schématiquement, des revenus capitalisés sont directement réinvestis dans le portefeuille tandis que dans le cas d'une distribution, ce sont les dividendes qui sont versés aux porteurs de parts [pour davantage de précisions, se reporter à la partie La valeur liquidative ci-dessous].

Les différents frais

Il existe trois grands types de frais:
- Les frais d'entrée ou commission de souscription: ces derniers majorent la valeur liquidative de l'OPCVM lors de l'achat de parts.
- Les frais de gestion: il s'agit de frais liés à la gestion du portefeuille de valeurs mobilières de l'OPCVM. En France, les frais de gestion sont compris dans la valeur liquidative.
- Les frais de sortie ou commission de rachat: ces derniers minorent la valeur liquidative de l'OPCVM lors d'une revente de parts.

La valeur liquidative

C'est la valeur de la part d'un fonds commun de placement (FCP) ou de l'action d'une SICAV. Elle s'obtient en divisant le montant global du portefeuille de valeurs mobilières, évalué au prix du marché, par le nombre de parts ou d'actions émises.

Il est important de noter que la fréquence de publication de la valeur liquidative est précisée dans le prospectus et peut être : chaque jour de bourse, hebdomadaire, tous les 15 jours, mensuel.
Pour exemple, la fréquence de valorisation d'un OPCVM est calculée tous les jours de bourse si son actif net est au moins égal à 80 millions d'euros. La fréquence de valorisation est alors quotidienne.

Depuis mars 2004, il est par ailleurs possible de connaître la valeur liquidative d’un OPCVM à tout moment, grâce à la base de données GECO (gestion collective) consultable sur le site Internet de l’Autorité des Marchés financiers (AMF) et qui fournit dans leur intégralité, tous les prospectus ainsi que les valeurs liquidatives des OPCVM français.

La valeur liquidative doit être publiée, par voie d'affichage ou de presse.

- Valeur liquidative d’une action de SICAV : valeur du portefeuille détenu / nombre total d’actions existantes
- Valeur liquidative d’une part de FCP : valeur du portefeuille détenu / nombre total de parts existantes

Rémunération offerte par les OPCVM

- OPCVM de capitalisation : L'OPCVM ne distribue pas de revenus, précisément ceux perçus par le fond au titre de ses détenteurs ; ceux-ci sont systématiquement réinvestis ; il faut céder des parts pour percevoir un bénéfice.
- OPCVM de distribution : L'OPCVM distribue les revenus de leurs placements (annuellement ou trimestriellement).
- OPCVM mixtes : Ils offrent à la fois des parts de capitalisation et de distribution.
L'imposition des revenus dépend de leur nature.

Mis a jour en janvier 2012
A consulter:
https://www.easybourse.com/bourse/opcvm/
https://www.easybourse.com/bourse/opcvm/selection-decouverte/