EasyBourse - Investir en bourse en ligne

Espace pédagogique

Les Certificats

Vidéo pédagogique sur les Certificats








Les certificats sont des produits financiers complexes, en fort développement depuis une dizaine d’années, à ne pas confondre avec les certificats d’investissement.

Un certificat est une valeur mobilière cotée sur Euronext Paris qui se rapporte à un actif spécifique (le sous-jacent du certificat). Il a en général une date d’échéance et est coté en continu dans un marché liquide. Le rapport entre le certificat et le sous-jacent constitue la parité (par exemple 10 certificats pour 1 action).

Le succès récent des certificats réside dans leur capacité à proposer des scénarios correspondant aux anticipations des investisseurs tant à la hausse qu’à la baisse, avec de nombreuses façons de déterminer le rendement, les effets de leviers et donc également le risque. Les scénarios se basent généralement sur le franchissement de bornes basses ou hautes, mais certains fonctionnent comme des trackers, en répliquant un sous-jacent, avec cependant plus de liberté dans l’effet de levier. En effet les trackers ou ETF sont autorisés réglementairement à utiliser un levier de 2.

Il existe de nombreuses familles de certificats. Parmi les principales :

- Les certificats d’indexation ou de réplication : 100%, Leverage, Short ou Bear :
ces certificats répliquent un sous-jacent. Par exemple le 100% CAC 40 5X Leverage de La Société Générale amplifie les mouvements de l’indice CAC 40 Net Total Return (dividendes réinvestis), à la hausse comme à la baisse, avec un effet de levier de 5, sans date d’échéance, et en limitant le risque de perte au total investi. Il existe un certificat correspondant amplifiant à l’inverse et dans les mêmes proportions l’indice CAC 40 : le 100% CAC 40 5X Short. Les certificats appelés Short ou Bear répliquent à l’inverse le sous-jacent.

- Les certificats Discount : ces certificats sont indexés sur divers sous-jacents (action, indice, matière première) et ont pour caractéristique d’offrir à l’achat un rabais par rapport à celui du sous-jacent, par exemple d’acheter en payant 80% de la valeur d’une action, dans l’optique de revendre, au moment de l’échéance, à 100% de la valeur de l’action. Cependant, en contrepartie du rabais initial, la performance sera plafonnée. Si la valeur de l’action augmente fortement, l’investisseur ne pourra bénéficier de la hausse que de manière limitée. En cas de baisse ou de hausse modéré du sous-jacent, la performance de ce certificat sera ainsi meilleure que celle du sous-jacent.

- Les certificats Bonus : le cours du sous-jacent évolue entre une borne basse appelée barrière désactivante et une borne haute. Si la borne basse est touchée au cours de la vie du certificat, le remboursement à échéance du certificat se fait au cours de clôture de l’action sous-jacente. Si le cours du sous-jacent évolue au dessus de la borne basse, l’investisseur sera remboursé au minimum selon le niveau de la borne haute (le niveau Bonus) et, si la clôture du sous-jacent à l’échéance est supérieure à ce niveau, au cours du sous-jacent. Le potentiel de rendement est donc illimité. Le Certificat Bonus est en général considéré comme un excellent produit de couverture à moindre coût. Par exemple, l’achat d’un Certificat Bonus Accor à 100 euros et ayant une borne haute à 120 euros et une borne basse à 80 euros, permettra à l’échéance de bénéficier systématiquement des 120 euros de la borne haute sauf si la borne basse a été touchée. Dans ce dernier scénario, la valeur de remboursement à l’échéance sera celui du cours de l’action Accor au cours de clôture.

- Les certificats Bonus Cappés : Leur fonctionnement est similaire à celui des Bonus sauf que si le cours du sous-jacent dépasse la borne haute, l’investisseur est remboursé du montant de la borne haute. En résumé, si la barrière désactivante n’a pas été touchée, le remboursement se fera systématiquement au niveau Bonus. L’abandon par l’investisseur d’un potentiel de rendement illimité a en général comme contrepartie une barrière haute plus élevée et une maturité plus courte, conduisant ainsi un niveau de performance et de couverture souvent plus importants que sur les Bonus « classiques ».
De manière générale, les certificats Bonus et Bonus Cappés sont considérés comme un complément voire même une alternative aux placements en actions.

- Les certificats Stability Warrants : comme les Bonus Cappés, ils permettent de bénéficier d’une configuration de marché stable avec des variations modérées. Avec les Stability Warrants on réalise un profit lorsque le sous-jacent évolue dans une plage définie. Par exemple, sur les Stability Warrants émis par Commerzbank, l’investisseur reçoit 10 euros par produit si ni la barrière haute ni la barrière basse du produit ne sont touchées pendant la vie du produit. Attention si une des barrières est touchée durant cette période, le produit perd toute sa valeur.

- Les certificats Reverse Convertible : ils garantissent un niveau de coupon fixe inclus dans les prix des produits. Avec ces produits l’investisseur a la garantie de recevoir un coupon fixe à maturité. Il est remboursé à la hauteur de 100% du nominal si le sous-jacent ne descend pas au dessous d’un certain niveau (la barrière). Ces produits, déjà très connus des professionnels des marchés financiers, permettent donc de garantir un coupon fixe et de protéger le nominal jusqu’à un certain niveau, en deçà le remboursement se faisant au niveau du cours de l’action.

- Les certificats Sprint X2 : un certificat Sprint x2 possède deux bornes. Il permet en cas de hausse de doubler la performance du sous-jacent entre les deux bornes (à l’échéance et dans la limite d'un rendement maximum défini au départ) et en cas de baisse avec clôture du sous-jacent sous la Borne Basse à l’échéance,. d’être remboursé au cours de clôture du sous-jacent.

- Les turbos sont considérés à l’origine comme une famille des certificats. Leur récent développement est tel qu’ils constituent maintenant un produit à part entière. Ils donnent lieu sur www.easybourse.com à une rubrique et une fiche pédagogique spécifiques.