Espace pédagogique - Les fiches

Arbitrage en assurance-vie : de quoi s’agit-il ?

Aujourd'hui, l'assurance-vie reste le contrat d'épargne préféré des français. Ces derniers peuvent y placer leur argent, notamment en unités de compte sur plusieurs supports de placement… Qu’est-ce que l’arbitrage en assurance-vie et quels en sont les différents contours ? Réponse dans cet article

Arbitrage en assurance-vie et transfert d'épargne

Dans une assurance-vie, l'arbitrage consiste à transférer son épargne en tout ou en partie d'un support à un autre. Valable uniquement pour le contrat multisupport, l'arbitrage permet de transférer des fonds entre plusieurs supports d'investissement et ainsi de rechercher un rendement potentiellement plus élevé. Un contrat d’assurance-vie multisupports est composé d’un support en euros et une gamme de supports en unités de compte sélectionnée avec soin. Les supports en unités de compte sont les supports d'investissement représentatifs de parts d'OPC (Organisme de Placement Collectif) qui composent les contrats d'assurance vie autres que les supports en euros. La valeur des unités de compte évolue à la hausse comme à la baisse dépendant en particulier de l'évolution des marchés financiers.

En pratique, l'arbitrage en assurance-vie permet de réaliser plusieurs transferts. Soit d'un fonds euros vers un support en unités de compte, soit entre deux supports en unités de compte différents.

L'objectif d'un arbitrage est de suivre les tendances du marché en valorisant son épargne au mieux. Il s'agit également d'analyser les fluctuations du marché boursier pour savoir où transférer les fonds de son contrat d’assurance-vie au bon moment. Tout dépend de votre stratégie d'investissement et de votre aversion aux risques, notamment face à une évolution de votre situation personnelle et/ou professionnelle. La stratégie d'arbitrage d'une assurance-vie pourra varier selon que l'on souhaite obtenir un rendement potentiellement rapide en prenant plus de risques ou au contraire, que l'on souhaite sécuriser son épargne pendant plusieurs années.

Quels sont les différents types d’arbitrage ?

Il existe plusieurs types d'arbitrages en assurance vie.

L’arbitrage sous mandat

On parle d’arbitrage sous mandat lorsque la gestion du contrat est confiée à un expert de l’assurance vie. Le mandataire, c’est-à-dire l’expert, gère le contrat à la place du client. Il réalise les arbitrages selon le profil investisseur, les objectifs patrimoniaux, l’horizon de placement et le degré de risque que ce dernier est prêt à accepter.

Le client n’a donc pas besoin de réaliser des opérations sur son contrat, puisque l’expert financier le fait à sa place.

L’arbitrage en gestion libre

Le client est totalement autonome. Il gère son contrat et le choix de ses investissements comme bon lui semble.

L’arbitrage libre en assurance est recommandé pour les investisseurs ayant de bonnes connaissances en matière d’investissement afin de réaliser les bons arbitrages.

Les arbitrages selon les options proposées

Certains contrats proposent des options d’arbitrage permettant par exemple de sécuriser les plus-values lorsque les gains générés par des unités de compte franchissent un certain seuil. Il est également possible de réaliser un investissement progressif, c'est-à-dire de réorienter une partie des fonds présents sur le support en euros vers le support en unités de compte, dans l’objectif de maîtriser le risque.

D’autres options d’arbitrage peuvent être proposées en fonction du contrat. Ces options peuvent être payantes ou gratuites.

Quel est le meilleur moment pour réaliser un arbitrage en assurance-vie ?

La question peut souvent se poser de savoir quand réaliser un arbitrage sur son contrat d'assurance-vie. Lorsque l'arbitrage est défini selon une stratégie automatique de long terme, les dates de transferts sont déjà prévues à l'avance.

D'autres situations peuvent vous inciter à réaliser un arbitrage :
• au jour de la souscription de votre contrat d'assurance-vie,
• si votre situation personnelle évolue, à l'approche de l'âge de la retraite par exemple ou si vous souhaitez investir dans l'immobilier prochainement,
• si vous souhaitez dynamiser votre épargne tout en prenant plus de risques. Dans ce cas vous pouvez favoriser certains supports d'investissement en unités de compte.

Dans tous les cas, ayez toujours à l'esprit que les évolutions sur les marchés boursiers sont parfois imprévisibles. Il est important de ne pas réagir de manière impulsive, notamment lorsque la tendance est baissière.

A noter : lorsque vous décidez de réaliser un arbitrage sur votre contrat il est conseillé d'anticiper au maximum en vous y prenant le plus tôt possible. En effet, le délai d'arbitrage peut varier en fonction de chaque contrat et du type d'arbitrage souhaité. Les délais d’arbitrages sont présents au sein des Conditions Générales de chaque contrat.

Arbitrage en assurance-vie : comment procéder ?

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour réaliser une demande d'arbitrage sur votre contrat d’assurance-vie. Soit directement auprès de votre espace personnel, ou encore en envoyant un courrier à votre assureur en lui demandant de réaliser un arbitrage.

Si vous désirez faire un arbitrage à un moment en particulier, vous devrez généralement fournir certaines informations. Notamment les supports des fonds (d'origine et de destination), le montant à transférer et la date souhaitée pour le transfert. S'entourer des conseils d'un professionnel est fortement recommandé pour réaliser des arbitrages adaptés sur votre assurance-vie.

Fiscalité applicable à l'arbitrage d’assurance-vie

En matière de fiscalité, la règle est claire. Vous ne serez jamais imposé fiscalement tant que vous n'effectuez pas de rachat sur votre assurance-vie. Ainsi, le simple fait de réaliser des arbitrages n'entraîne pas d'imposition auprès de l'Administration fiscale. Les arbitrages ne sont que des transferts de votre argent d'un support d'investissement vers un autre. Il ne s'agit pas pour vous de récupérer votre argent mais uniquement de gérer votre capital au mieux en le transférant de manière optimisée.




Prix entreprise citoyenne cotée en bourse