EasyBourse - Investir en bours en ligne

Espace pédagogique

Les Turbos

Vidéo pédagogique sur les Turbos
Les turbos sont des produits financiers complexes, de nature très spéculative, et constituant une sous-famille des certificats et warrants. Réservés aux spécialistes des marchés investissant sur des durées souvent courtes, ces produits permettent de bénéficier d’un fort effet de levier, à la hausse pour un turbo call ou à la baisse pour un turbo put, avec une mise de départ réduite. Le risque est limité au capital investi.

Un des avantages des turbos est la simplicité de leur mode de calcul, qui se déduit directement du cours du sous-jacent. En investissant par exemple sur un turbo ayant comme sous-jacent le CAC 40 dont le cours est très médiatisé, vous pourrez suivre très facilement l’évolution de vos gains ou pertes.

Le turbo est émis avec un prix d’exercice (encore appelé Niveau de financement) fixe. Prenons l’exemple d’un turbo call sur le CAC 40, émis avec un prix d’exercice de 3500, et ayant une parité de 100. Le cours du turbo sera composé :
• d’un prix intrinsèque, calculé en utilisant la différence entre le cours du CAC 40 et le prix d’exercice, ajustée de la parité et d’un taux de change éventuel ;
• et d’un complément représentatif du coût du financement, de l’impact des dividendes du sous-jacent et de la couverture du risque de variation brutale de celui-ci.

Si le CAC 40 côte 3700, le prix intrinsèque du turbo sera de (3700-3500)/la parité, soit 2 €.

Si le CAC 40 côte maintenant 3900, le prix intrinsèque sera de (3900-3500)/la parité, soit 4 €.

Le turbo aura eu une augmentation de 100% de son prix intrinsèque alors que le CAC 40 aura progressé de 5,4%.

Prix intrinsèque d’un turbo call = (cours du sous-jacent-Prix d’exercice)/parité
Prix intrinsèque d’un turbo put = (Prix d’exercice-cours du sous jacent)/parité

Attention, si le cours du sous-jacent touche le prix d’exercice, le turbo perd toute sa valeur, la position est automatiquement soldée. Le prix d’exercice est ainsi une barrière désactivante.

Une nouvelle gamme de turbo a vu le jour, les turbos infini, n’ayant :
• d’une part pas de date d’échéance (de 3 à 6 mois en général pour les turbos)
• et d’autre part visant à éviter que les investisseurs se retrouvent en situation de perdre 100% de leur investissement.

Les turbos infini ont un seuil de sécurité, par exemple de 3600 points dans l’exemple ci-dessus, déclenchant le solde de la position dés que ce seuil est atteint, puis le remboursement de l’investisseur. Toujours dans l’exemple ci-dessus, le remboursement aurait été aux alentours de 1 € par turbo.

Les turbos infini ont aussi comme particularité d’avoir un cours qui s’exprime très simplement en fonction du cours du sous-jacent puisque le cours du turbo infini est égal au prix intrinsèque du turbo. En revanche, le niveau de financement ainsi que le seuil de barrière désactivante évoluent dans le temps, en raison notamment du taux de financement ou d’opérations sur le sous-jacent (dividendes, ..). Ils sont communiqués chaque jour par l’émetteur du turbo.

Une dernière gamme de turbos a vu le jour, les Turbos Best, qui sont à la fois infini au regard de leur date d’échéance mais dont la barrière désactivante est égale au prix d’exercice.