Espace pédagogique - Les fiches

Les différents marchés financiers

Introduction Les Marchés à terme

Les marchés à terme «organisés»

Le marché à terme, dénommé parfois «marché de futures», est un «marché sur lequel les transactions donnent lieu à paiement et livraison des actifs financiers ou des marchandises à une échéance ultérieure», définit la réglementation.

Les marchés à terme français, le Matif et le Monep, ont rejoint en 2003 leurs homologues britannique, belge et hollandais au sein d’Euronext.liffe. Ce dernier regroupe aujourd’hui les marchés à terme commerciaux et les marchés à terme financiers. Sur les premiers sont négociées des matières premières et sur les seconds des contrats à terme sur des actifs financiers (taux et indices boursiers).

En termes de matières premières, Euronext.liffe offre à la négociation une large gamme de contrats à terme et d'options comprenant le cacao, le café robusta, le sucre blanc, le blé fourrager, le blé meunier, le colza, la pomme de terre et le maïs.

S’agissant des produits financiers, le marché a développé une gamme diversifiée d'instruments dits «dérivés» : taux d'intérêt à court terme (Stir), obligations, swaps et actions. Ainsi les Universal Stock Futures (USF) sont des contrats à terme sur actions individuelles. Tout comme les autres types de contrats à terme, ils permettent aux investisseurs de profiter des fluctuations de cours pour une fraction du prix qu'ils auraient dû payer en totalité s'ils avaient acheté cette position sur le marché au comptant.

L’intérêt principal des USF tient à son effet de levier. La mise de fonds initiale requise est très inférieure à celle qui serait demandée pour négocier les actions elles-mêmes. Un dépôt de garantie est toutefois exigé pour couvrir la fluctuation maximale probable du cours du jour au lendemain.

Près de 58% des contrats à terme enregistrés sur Euronext.liffe concernent les Stir et 36% des USF. Les négociations se faisaient à l'origine à la criée. Les négociateurs se rencontraient physiquement dans le bâtiment de la bourse, pour effectuer leurs transactions dans un espace spécifiquement attribué à chaque produit. Ils s’y tenaient debout et criaient le prix auquel ils désiraient acheter ou vendre le contrat. Aujourd'hui la plate-forme électronique des produits dérivés Liffe Connect est la plus sophistiquée du monde.

Remarque : Couverture ou spéculation ?

Les marchés à terme permettent de recourir à deux types de stratégie. Une opération de spéculation consiste à acheter ou vendre des contrats à terme et options dans le dessein de faire un profit.

Un spéculateur achète ou vend en anticipant les mouvements de prix futurs, mais n'a aucune intention de prendre possession du sous-jacent. Les spéculateurs assument le risque et ajoutent au marché de la liquidité et du capital.

Une opération de couverture permet d'utiliser le marché à terme pour protéger un prix. Il s’agit là de réduire le risque lié au changement de prix d'une position sur le marché au comptant en prenant une position égale, mais dans la direction opposée, sur le marché à terme.

OK, tout accepter
Fermer