Espace pédagogique - Les fiches

Les frais de gestion

La gestion active d'un portefeuille de titres est soumise à deux types de frais :
- des frais de gestion liés aux transactions et à la tenue de votre compte titres
- des impôts sur les revenus et les plus-values réalisées, ainsi que sur certaines opérations.

Il faut distinguer les frais liés aux transactions de ceux liés à la tenue (ou "conservation") de votre compte titres.


Les Frais de courtage

Chaque transaction portant sur des valeurs mobilières supporte des frais de courtage qui varient en fonction de son montant,

- du type de marché et de sa localisation (Bourse de Paris, marchés étrangers...)

- du canal de transmission (Internet, téléphone, etc.)

- de l'intermédiaire financier.

Chaque établissement financier dispose en effet de sa propre politique tarifaire.

Les opérations avec Service de Règlement Différé (SRD) donnent en plus lieu au payement d'une commission de règlement différé.

Frais d'achat et de vente des OPCVM

 

Frais d'achat
Les OPCVM donnent le plus souvent lieu à la perception de frais, appelés aussi "droits d'entrée" ou "commissions de souscription". Ces frais s'ajoutent à la valeur liquidative pour constituer le prix de souscription.

 

Frais de vente
Certains OPCVM font également payer des frais lors de la vente de leurs parts, appelés aussi "commission de rachat", ou "droits de sortie". Le montant perçu ou valeur de rachat est égal à la valeur liquidative minorée de la "commission de rachat".

 

Les droits de garde

Aussi appelés frais de tenue de compte titres, les droits de garde correspondent aux frais prélevés par l'intermédiaire financier pour la tenue d’un compte titres. Ils représentent généralement un pourcentage du portefeuille ou un forfait par ligne détenue.

La conservation d'un compte titre entraîne en effet pour les établissements financiers dépositaires un certain nombre d'opérations administratives et d'information des actionnaires.


Ce service est donc rémunéré par des droits de garde, prélevés le plus souvent une fois par an, en début d'année civile.

OK, tout accepter
Fermer