La mise en commun des activités de gestion de taux et assurantielle, validée par l’Autorité des marchés financiers, le 23 octobre dernier, s'est traduite concrètement par le transfert d’un certain nombre de fonds émanant de La Banque Postale Asset Management et d'Ostrum Asset Management (filiale du groupe Natixis/BPCE) à une société commune, dénommée Ostrum Asset Management. Celle-ci, détenue à 55% par Natixis Investment Managers International et à 45% par les actionnaires de la La Banque Postale Asset Management (en premier lieu desquels La Banque Postale, à hauteur de 70%), se retrouve à l'issue de l'opération avec plus de 400 milliards d’euros d’actifs dans son giron (contre 251 milliards d’euros au 31 mars dernier).

Depuis le 1er novembre 2020, certains OPC appartenant à LBPAM ont vu leur gestion déléguée à la nouvelle entité créée, Ostrum Asset Management. A cette occasion, ces OPC ont changé de dénomination.

Parmi les fonds impactés, 11 fonds sont distribués par EasyBourse sur sa plateforme transactionnelle et/ou proposés dans son offre d’assurance-vie, EasyVie.