Espace pédagogique - Lexique

Le mot du jour : Arbitrage

à la différence du spéculateur, l'arbitragiste ne prend pas de risque direct mais essaie, par le biais d'un ensemble d'opérations d'achat et de vente, d'obtenir un bénéfice des différences de cours entre deux valeurs sur une même place financière ou sur deux places financières différentes mais...

En savoir plus

Bâle II

Ensemble de recommandations de solvabilité bancaire, appelé également «nouvel accord de Bâle» en référence à Bâle I, révisé en juin 2004 par le Comité de Bâle, et qui constitue un dispositif prudentiel destiné à mieux appréhender les risques bancaires et principalement le risque de crédit ou de contrepartie et les exigences en fonds propres en prenant en compte non seulement le risque de crédit mais aussi le risque de marché et le risque opérationnel dans le calcul des encours pondérés. Ces recommandations visent toujours à assurer la stabilité du système bancaire international en gardant à 8% le ratio minimal de fonds propres mais en modifiant ses règles de calcul. Bâle I : Fond propres de la banque > 8% des risques de crédits Bâle II : Fond propres de la banque > 8% des (risques de crédits (85%) + de marché (5%) + opérationnels (10%)) Ce nouveau ratio ne s'appelle plus ratio de Cooke mais ratio de McDonough.

OK, tout accepter
Fermer